​C'est un Paris-Saint-Germain amoindri et fébrile que Strasbourg a pu défier. Toujours sans Kylian Mbappé et Edinson Cavani, le PSG n'a absolument rien proposé offensivement. Le Racing a réussi à museler le front offensif parisien grâce à l'excellent Lamine Koné. 


​Neymar a subi un retour difficile au Parc avec un public hostile et dédaigneux. Il réussira à se racheter de la plus belle des manières avec un retourné exceptionnel dans le temps additionnel.


Paris a bien failli lâcher encore des points à domicile et inquiète à quelques jours du choc contre le Real Madrid. 


Les notes des Parisiens 

Keylor Navas - 6 : Il donne une autre envergure à cette cage parisienne. Il a été l'auteur de deux parades à bout portant de grande classe. Navas rassure cette défense par des prises de balle sûres. 

Colin Dagba - 3 : Aucune présence offensive pour le jeune parisien. Il n'a rien tenté pour apporter sa patte droite au centre. Défensivement, Dagba a peiné à se rendre imposant face aux Strasbourgeois. Il sort sur blessure et laisse ses coéquipiers à dix. 

Abdou Diallo - 6 : Il s'est imposé et a permis de récupérer les ballons haut face à Ajorque notamment. A la relance, c'était vraiment intéressant. Par contre, il a subi quelques frayeurs dans son dos. Décalé arrière gauche en fin de rencontre, il offre à Neymar un superbe but grâce à un centre réussi. 

Thiago Silva - 7 : Pareillement, sa qualité dans le domaine aérien a été terriblement utile au PSG. Silva soulage son équipe régulièrement par son placement parfait. La faiblesse adverse ne lui a pas fait peur. 

Layvin Kurzawa - 3 : A la limite du ridicule, Kurzawa ne sait toujours pas centrer correctement. Ses transmissions et interventions sont imprécises. Il ne se mouille jamais et en paye le prix. Sa sortie a été bénéfique pour l'équipe. Kimpembe l'a remplacé en fin de match. 

Idrissa Gueye - 4 : Nous l'attendions avec de la percussion et de la puissance. Et bien, nous aurons été déçus. Gueye s'est emmêlé entre fautes stupides et positionnement moyen. C'est décevant pour l'ancien d'Everton.

Marco Verratti - 5 : Verratti, c'est une mentalité un peu trop agressive. Il se perd à se plaindre pour peu de choses et en oublie le principal : son jeu. Par intermittence, l'international italien a bien créé puis disparaît. Il était cramé en seconde période. Insuffisant.

​Neymar - 7 : Le sauveur mal-aimé. Toute la rencontre, Neymar a multiplié les gestes de classe par des dribbles intéressants ou des passes précises dans le dos. Le Brésilien était bien le seul à avoir envie de gagner ce match. Pour un dit "mercenaire", c'est très étonnant non ? 

Pablo Sarabia - 3 : Aligné à droite, il a joué plutôt justement avec des bons appels. Ensuite, il a joué bien plus à gauche et c'était la catastrophe. Il ne savait pas quoi faire de la balle, multipliait les erreurs d'appréciation. Ander Herrera (5) l'a remplacé en apportant une qualité technique supérieure au milieu. 

Angel Di Maria - 3 : Transparent, l'ailier argentin a essayé de distribuer quelques passes caviars. Au final, c'était un festival de passes ratées et d'idées moyennes. Di Maria doit bien plus prendre ses responsabilités. 

Eric-Maxim Choupo Moting - 3 : Aucun ballon à négocier et du coup, nous ne l'avons absolument pas vu. Choupo Moting a essayé d'aller chercher des ballons, sans réussite. Il s'est battu tout de même. Mauro Icardi (4) l'a suppléé sur blessure en ratant une occasion franche pour sa première. 

​Le PSG semblait fatigué et doit bien se remettre la tête à l'endroit avant de recevoir le Real Madrid. L'animation offensive doit être revue dans sa globalité pour Thomas Tuchel qui perd Choupo-Moting et Dagba sur blessure..

​​