Kevin-Prince Boateng, ancien coéquipier d’Ousmane Dembélé au Barça, s’est exprimé sur les difficultés rencontrées par le Français depuis son arrivée en Catalogne.


Souvent pointé du doigt pour son comportement et/ou son hygiène de vie depuis son arrivée au ​FC Barcelone, Ousmane Dembélé peut néanmoins compter sur le soutien d’un ancien coéquipier, Kevin-Prince Boateng. Dans une interview accordée à Sport BILD, l’actuel attaquant de la Fiorentina n’a pas hésité à défendre le Français.


"Il est très tranquille, il ne parle pas beaucoup. C’est encore un gamin pour moi. Tu dois le traiter comme tel, et c’est possible qu’il arrive en retard parfois. Il y a des joueurs qui font ça pour défier le club, mais ce n’est pas le cas pour lui, il est comme un petit garçon. Quand un jeune gagne autant d’argent et est un personnage public, il faut le diriger dans la bonne direction".


Le problème de l'argent

L’international ghanéen va même plus loin dans son explication, mettant en avant les sommes astronomiques qui circulent pendant le marché des transferts, ce qui pourrait avoir un impact sur les jeunes joueurs. 


"S’il n’apprend pas, c’est de sa faute. Pour moi, il est toujours un petit garçon qui a été jeté dans cette piscine immense, qui a soudainement valu 150 millions d’euros en une nuit et ne sait toujours pas comment tout fonctionne, parce que lui ce qu’il veut vraiment c’est jouer au football (…) Ce n'est pas possible que des jeunes de 18 ans gagnent quatre millions par an. Si c'est le cas, il faut que cet argent soit réinvesti pour que les joueurs ne s'en rendent pas compte".


Actuellement blessé à la cuisse gauche, ​Ousmane Dembélé n'a pas fini de faire les gros titres de la presse spécialisée.