FBL-FRA-LIGUE1-LYON-TRAINING

Carrière, profil, philosophie : Que vaut Sylvinho, le nouveau coach de l'OL ?

Nommé officiellement coach de l'Olympique Lyonnais à la fin du mois de mai, Sylvio Mendes Campo Junior dit Sylvinho demeure largement méconnu du public français. On espère que cette petite présentation vous aidera à cerner un peu mieux le personnage.

1. Sylvinho, son expérience de joueur

Né en 1974 à Sao Paulo, Sylvinho débute sa carrière professionnelle de footballeur à vingt ans, l'année de la Coupe du Monde victorieuse aux USA. Il fait ses gammes dans son pays natal, tranquillement, disputant pas loin de 200 matchs sous les couleurs des Corinthians, club de sa ville natale. Déjà, Sylvinho n'est pas un homme pressé. Il observe, apprend, en douceur, lentement mais surement.


À l'aube du XXIe siècle, il est temps pour le défenseur trapu de tenter l'expérience européenne et pas n’importe où, chez les Gunners d'Arsenal. Après deux ans convaincants, il s'exile en Espagne où il connaitre le succès, d'abord en Galice au Celta Vigo, puis au Barca où il va conquérir ses titres majeurs (deux C1 notamment) et recueillir-un peu-la lumière médiatique. Sylvinho finit sa carrière dans un anonymat relatif, en juillet 2011, à City.


Quel souvenir a-t-on gardé de Sylvinho, le joueur ? Celle d'un footballeur discret, très sérieux, fiable, coéquipier modèle, mais qui n'a jamais été un top player. Un bon, voire très bon latéral gauche des années 2000, en somme.

2. Sylvinho, ses débuts en tant qu'entraineur

Forcément, le Sylvinho entraîneur n'a pas révolutionné le Sylvinho joueur. Il a fait des débuts forts discrets dans le monde de du coaching, en tant qu’adjoint à Cruzeiro, puis à Recife et aux Corinthians. Des passages couronnés de réussite. Suivant le même processus par étapes que dans sa vie antérieure, il franchit le pas et l'Atlantique pour occuper des fonctions d'adjoint privilégié de Roberto Mancini à l'Inter de Milan durant deux saisons (2014-2016), avant d’intégrer le staff de la sélection auriverde


Vous connaissez la suite... Avec un bilan de deux succès, un nul et une défaite en quatre matchs en Ligue 1, les débuts ne sont ni bons ni mauvais pour le Brésilien dans le Rhône. Cela demande à être confirmer.

3. Sylvinho à l'OL, quelles perspectives ?

Fin analyste des phases de jeu, pragmatique, attentif aux conseils, Sylvinho possède une réputation flatteuse auprès de ses anciens partenaires, réputation médiatisée depuis qu'il a endossé récemment le costume d’entraîneur en chef. Difficile en cette fin d'été 2019 de prédire comment se déroulera la saison lyonnaise avec le sud-américain à sa tête. Ses points forts sont évidents : une énorme expérience sur le pré, un duo avec un compatriote, Juninho, sa compétence de polyglotte, entre autres. 


Les interrogations sur son compte sont néanmoins réelles. C'est sa première expérience et on sait qu'il n'est jamais facile de performer dès ces débuts en tant que numéro 1. Va-t-il être capable de gérer les ego ? Va-t-il atteindre les attentes qui sont celles des suiveurs et des supporters de l'OL


Il a la pression, aussi bien en championnat, où toute autre place que la deuxième serait celle d'une saison ratée, qu'en LDC où avec Leipzig, Benfica et le Zenit, Lyon a peut être plus à perdre qu'à gagner. Laissons lui en tout cas le bénéfice du doute !