​Le ​mercato d'été 2019 est officiellement terminé. Il est donc temps de faire le bilan de ce marché des transferts de Ligue 1 et de distribuer des points, en cette semaine de rentrée des classes, aux bons et mauvais élèves des clubs de Ligue 1. 


Très bon mercato : PSG, Monaco, Nice 

Alors que les supporters commençaient à craindre cette saison avec l'envie de Neymar de quitter Paris et les négociations avec Barcelone, ​Paris a finalement plus que réussi son mercato. Leonardo et les dirigeants parisiens ont non seulement conservé Neymar mais ils se sont également renforcés dans les dernières heures avec deux grosses recrues : Keylor Navas et Mauro Icardi. 


Deux renforts de choix avec un gardien de très haut-niveau et un attaquant très efficace avec l'Inter Milan. Si l'on rajoute enfin un numéro 6, Idrissa Gueye, Pablo Sarabia, Ander Herrera, Sergio Rico ou encore Abdou Diallo, le mercato parisien est plus que réussi face aux départs de quelques cadres que sont Dani Alves, Adrien Rabiot ou Areola. Financièrement, le mercato est également réussi avec 95 millions d'euros d'achats contre 103 millions d'euros de ventes, soit un bénéfice de 8 millions. 

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-NIMES

​Monaco a également frappé très fort avec de très nombreuses arrivées notamment en attaque. Si Falcao, Rony Lopes et Djibril Sidibé sont les principaux départs, l'ASM  a recruté Wissam Ben Yedder, Islam Slimina, Jean-Kevin Augustin et Henry Onyekuru pour l'attaque plus le rachat définitif de Gelson Martins et le retour de Keita Baldé. 


Tiémoué Bakayoko fait son retour pour renforcer son milieu de terrain et Ruben Aguilar, le jeune parisien, Arthur Zagre, et le Chilien, Guillermo Maripan, ont également signé. Tout comme Benjamin Lecomte pour le poste de numéro 1 chez les gardiens. Un recrutement quantitatif et qualitatif pour 139 millions d'euros qui pourrait mettre du temps à porter ses fruits. 

Si le recrutement a été tardif après le rachat par INEOS en fin de mercato, ​Nice a marqué les esprits avec les arrivées de plusieurs jeunes joueurs à gros potentiels. Kasper Dolberg a débarqué en provenance de l'Ajax avant d'être suivi pas Alexis Claude-Maurice, Adam Ounas, Stanley Nsoki et l'international algérien, Hichem Boudaoui. Des arrivées pour 52 millions d'euros (sans compter l'option d'achat de Ounas), un record pour le club. 


Bon mercato : Lyon, Lille, ASSE, Rennes

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-BORDEAUX

​Lyon a réalisé un beau mercato du côté des arrivées avec Thiago Mendes, Jean Lucas, Joachim Andersen, Youssouf Koné, Jeff Reine Adelaïde et Ciprian Tatarusanu. Des arrivées prometteuses contre 88 millions d'euros au total qui sont toutefois à contrebalancer avec les départs importants au club. Ainsi, Nabil Fekir, Tanguy Ndombélé, Ferland Mendy et Jérémy Morel ont tous quitté Lyon cet été. 


Si la balance financière est bonne avec 45 millions d'euros de bénéfices, la balance sportive est encore une inconnue même si Lyon se place forcément parmi les favoris au podium. 

FBL-FRA-LIGUE1-LILLE-SAINT ETIENNE

Lille se retrouve dans la même configuration que Lyon avec de nombreux départs (Nicolas Pépé, Leao, Thiago Mendes...) mais dans le même temps un mercato réussi avec les arrivées de Renato Sanches, Victor Osimhen, Timothy Weah, Benjamin André, Yusuf Yazici... Des bénéfices financiers de 61 millions d'euros mais l'avenir nous confirmera, ou pas, le bon mercato lillois sportivement.

FBL-FRA-LIGUE1-SAINT-ETIENNE-BREST

Avec Ryad Boudebouz pour remplacer Rémy Cabella, le retour en France de Yohan Cabaye, et les renforts de Miguel Trauco, Denis Bouanga, Ahoulo, Moukoudi, Palencia... ​l'ASSE a certainement réalisé l'un des meilleurs mercato même si le classement ne le reflète pas pour le moment. 

Avec neuf points en quatre matchs, Rennes surfe sur sa bonne dernière saison et peut se prendre à rêver avec le recrutement de Raphinha, Flavien Tait, Jonas Martin, Edouard Mendy ou encore Jérémy Morel et le retour de Joris Ggnagon. Dans le même temps, les Bretons ont tout de même perdu Ismaïla Sarr, André, Bensebaini et Hatem Ben Arfa...


Mercato satisfaisant : Montpellier, Amiens, Reims

FBL-FRA-LIGUE1-MONTPELLIER-LYON

Montpellier a perdu quelques cadres mais a su se renforcer intelligemment avec Téji Savanier, Arnaud Souquet, Geronimo Rulli et Jordan Ferri. Un mercato qui reste satisfaisant tout comme Amiens avec les renfort d'expériences que sont Aurélien Chedjou, Christophe Jallet ou encore Gaël Kakuta. Reims a pris quelques risques avec des joueurs de talents mais en manque de confiance (Anastasios Donis) ou sans grande expérience (Rajkovic) mais n'a pas perdu de joueurs importants hormis Edouard Mendy.  


Mercato insuffisant : Nantes, Angers, Bordeaux, Metz, Strasbourg, Toulouse, Brest

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-STRASBOURG

Malgré l'arrivée de Ludovic Blas et celle avant lui de Marcus Coco, gravement blessé depuis, Nantes n'a pas été très actif. Outre les départs importants de Diego Carlos et Lucas Lima, le dossier Valentin Rongier risque d'être un vrai poids cette saison pour les hommes de Christian Gourcuff. 

FBL-FRA-LIGUE1-BORDEAUX-MONTPELLIER

Bordeaux a de son côté fait quelques beaux coups dont Laurent Koscielny et Mexer mais a beaucoup perdu côté départs pour croire à un mercato bon voire moyen. Une situation similaire à celle de Strasbourg, Toulouse, Angers et surtout des deux promus, Brest et Metz, qui ont trop modifier le groupe venu de Ligue 2.


Mercato raté : OM, Dijon, Nîmes

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-SAINT ETIENNE

Si Dario Benedetto et Alvaro Gonzalez sont déjà deux recrues réussies, chose rare à ​l'OM de l'ère McCourt, le mercato marseillais reste un mercato raté. Les Olympiens se sont heurtés à l'exigence du président Kita et n'ont pas pu recruter Valentin Rongier pour palier au départ important de Luiz Gustavo au Fenerbahçe. Sans alternative, l'OM se retrouve très peu fourni au milieu de terrain tout comme dans le couloir gauche avec toujours aucune doublure à Jordan Amavi trouvée depuis le départ de Patrice Evra.


Le mercato marseillais démontre encore une fois la faiblesse des dirigeants côté arrivées mais également départs avec aucun indésirable qui n'a trouvé preneur. 

FBL-LIGUE1-TOULOUSE-DIJON

Dijon n'a recruté que Ecuele Manga, Hamza Mendyl et Alfred Gomis mais a perdu de nombreux cadres dont Rosier, Saïd, Sliti, Kwon et Sory Kaba. Des pertes qui pourraient peser très lourd en fin de saison. Même constat pour Nîmes et les pertes de Bouanga, Ferri, Savanier, Bozok, Bobichon, Thioub... et l'arrivée de joueurs peu expérimentés, hormis Lucas Deaux.