​C'est devenu une habitude depuis quelques semaines, des propos supposés à caractère homophobe se sont introduits dans les stades sous forme de jeu de mots et d'auto-dérision. Face à ces agissements, la Ligue de Football a choisi d'appliquer la tolérance zéro. Une décision qui n'est pas du gout des supporters. Il est d'ailleurs possible que le sujet de l'homophobie puisse être utilisé par les supporters pour régler leurs comptes avec les instances et tourner la Ligue en ridicule. Voilà donc comment la Ligue de Football Professionnelle pourrait elle se retrouver otage de ses propres décisions.


La Ligue moquée par les supporters pour son choix du tout répressif


Depuis deux semaines, six matches de ​Ligue 1 et de Ligue 2 ont été interrompu sur fond d'homophobie présumée. En effet, des banderoles et chants aux vocabulaires pouvant porter atteinte à l'identité sexuelle et à la communauté LGBT sont venus garnir les tribunes des stades français. Seulement alors que la Ligue de Football Professionnelle a décidé de sanctionner tout propos pouvant faire l'apologie de l'homophobie, les supporters ont choisi l'humour et la provocation comme réponse et semblent prendre un malin plaisir à faire passer des messages tendancieux sous une forme humoristique. Une manière de ridiculiser et de décrédibiliser les décisions de la LFP.

Les supporters règlent leurs comptes avec la Ligue à travers l'homophobie


Si le conflit crée de vives tensions entre les supporters et la Ligue, l'homophobie n'en est pas la cause et le problème n'est lié à aucun de ce type. Depuis plusieurs mois voire plusieurs années, une sorte d'affrontement s'est instauré entre les fans et l'instance dirigeante du football français à propos des interdictions de déplacements de supporters établies par les préfectures et approuvées par la LFP. Depuis, tous les moyens sont bons pour les deux parties pour relancer l'affrontement à distance. Comme de nombreux cas avant cela, l'homophobie n'y a donc pas échappé. La Ligue de Football Professionnelle qui souhaitait montrer à travers l'exemple de l'homophobie qu'elle avait toujours de l'emprise sur les supporters en les forçant à s'adapter au lois dictées vient peut-être de se prendre un mur. En effet, le sujet de l'homophobie pourrait être utiliser par les supporters de façon délégitimiser la Ligue de Football et ses dirigeants.


La bataille Ligue de Football Professionnelle contre supporters ne fait donc que commencer.