​9 points en 4 matchs, c'est le total que partagent l'Islande, la Turquie et la France. Les Bleus n'ont donc plus le droit à l'erreur à l'heure d'aborder deux matchs à leur portée, face l'Albanie (samedi prochain) et Andorre (mardi prochain), à domicile. A cette occasion, Didier Deschamps a révélé sa liste.

Comme à son habitude, l'ancien coach de l'OM a reservé très peu de surprises et a conservé un groupe type.


Cependant, face au manque de rythme de Samuel Umtiti, le sélectionneur a décidé de changer la donne en ce qui concerne Aymeric Laporte et, comme l'annonçait Le Parisien avant la liste, le jeune défenseur (25 ans) de Manchester City fêtera sa première apparition dans le groupe France. Il est récompensé de ses performances XXL avec les Citizen, où il s'est imposé au sein d'une défense centrale très concurrentielle.

Les Lyonnais à la fête, les Marseillais absents


Forts d'un début de championnat tonitruent, l'OL sera bien représentée pour ce premier rassemblement de la saison. Léo Dubois fera sa deuxième apparition? Gros candidat sur le front de l'attaque, Moussa Dembélé a été jugé trop juste par DD.


Ancien Lyonnais, Corentin Tolisso a été rappelé, après la longue blessure de la saison passée qui l'a éloigné des terrains. Egalement ex de la maison, Alexandre Lacazette devra toujours patienter, dans l'espoir de retrouver le maillot frappé des 2 étoiles un jour.


Les cadres sont là


Pas de surprise par contre pour les titulaires de la dernière Coupe du Monde, qui seront tous présents. Franck Lampard a bien convaincu Didier Deschamps de se passer de Ngolo Kanté.


Malgré son manque de temps de jeu à Chelsea, où Abraham est titulaire sur le front de l'attaque, la présence dans la liste d'Olivier Giroud ne faisait aucun doute et a été confirmée par le sélectionneur.


Toujours en Angleterre, Anthony Martial aurait pu prétendre à un retour en sélection, mais DD lui a préféré Jonathan Ikoné sur les ailes.