​Le FC Barcelone envisagerait désormais de prêter le Français, Ousmane Dembélé, dans le cadre d'un échange sans option d'achat obligatoire selon les dernières informations du Parisien. 


L'heure est à la confusion la plus totale dans un dossier qui tient en haleine une grande partie de l'Europe. En instance de départ depuis maintenant plusieurs semaines, ​le Barça n'a jamais caché son envie de rapatrier la star brésilienne. En proie à des restrictions financières, le club catalan cherche désormais une alternative abordable pour attirer dans ses filets le prodige brésilien. 

Ousmane Dembélé + 40 millions d'euros + option d'achat non obligatoire à 170M€


Après que plusieurs propositions ont été écartées par le club parisien, la direction catalane envisagerait de céder pendant une saison l'international français Ousmane Dembélé en échange de Neymar plus une somme de 40 millions d'euros. Mécontent de l'hygiène de vie de l'ancien joueur rennais, Ousmane Dembélé ne serait plus apprécié par le staff d'Ernesto Valverde qui chercherait à s'en débarrasser. 


Pour trouver un terrain d'entente et pousser Leonardo à céder à une énième proposition, les dirigeants barcelonais disposent aujourd'hui de deux cordes à son arc. ​Une première offre de 40 millions d'euros plus Ousmane Dembélé assortie d'une option d'achat de 170 millions d'euros pourrait être soumise ​au PSG dès ce lundi. La seconde impliquerait la même approche à la seule différence d'une option d'achat qui deviendrait obligatoire la saison suivante. 

Reste désormais à convaincre Leonardo de céder aux dernières exigences du club catalan qui entend bien s'offrir Neymar dans le cadre d'une opération d'un simple prêt avec option d'achat. En effet, selon les dernières révélations du Parisien, les dirigeants barcelonais réfléchiraient sérieusement à s'offrir ​Neymar. Un énième retournement de situation dans ce feuilleton ​mercato haletant. 


Dans l'impossibilité pour le moment de s'accorder avec son homologue parisien sur un échelonnement des paiements, le Barça pourrait finalement y trouver son compte dans une transaction rentable sur le papier (40 millions d'euros plus Ousmane Dembélé contre Neymar pendant une saison). 

En revanche, difficile de voir le club de la capitale accorder une quelconque attention pour un joueur blessé pour la sixième fois en l'espace de deux ans à la cuisse gauche et dont l'indisponibilité est encore estimée à cinq semaines.