​À l'image de Mario Balotelli récemment, qui a rejoint le club de son père, Brescia, certaines des plus grandes légendes ont fait un choix avant tout humain et émotionnel à l'heure de raccrocher. Voulant finir leur carrière là où tout a commencé ou bien dans un club qui représente beaucoup à leurs yeux, cette trajectoire est commune, notamment chez les joueurs venus jouer en Europe d'origine lointaine comme l'Amérique du Sud par exemple.


​Gianluigi Buffon

Gianluigi Buffon

Exemple récent également, Gigi a quitté la Juventus l'année dernière pour rallier le PSG et tenter ce que beaucoup imaginaient être une "dernière expérience". Mais à 41 ans passés, l'Italien n'en a pas encore terminé et s'est réengager avec la Juventus, club dans lequel il a joué 17 saisons et 656 matchs.


Dirk Kuyt

Dirk Kuyt

Le Néerlandais a passé la majeure partie de sa carrière en Angleterre, à Liverpool (2006-2012), où il était un élément incontournable. Attaquant au profil atypique, dévoué à la tâche défensive et très agressif, il s'est révélé quelques saisons avant son épopée Red, à Feyenoord (2003-2006). À l'heure de tirer sa révérence, il n'a pas pu résister à reporter le maillot du club de Rotterdam une dernière fois.


Rivaldo

FBL-ENG-STAR SIXES-BRA-ITA

Rivaldo, buteur exceptionnel, a marqué l’histoire de certains des plus grands clubs européens comme le Barça (avec qui il remporte le Ballon d’Or en 1999) ou encore l’Olympiakos. Tout aussi impressionnant sous la tunique auriverde, le Brésilien a connu son explosion dans le club de Mogi Mirim, où il a compilé 27 buts en 31 matchs, en deux saisons : 1992-1994. L’heure de la retraite arrivant, le cinquième meilleur buteur de l’histoire du Barça (130 buts) a choisi de signer un dernier contrat avec les "Sapao".


Robin van Persie

FBL-NED-EREDIVISIE-FEYENOORD-AJAX

À l’image de Dirk Kuyt, Robin van Persie a également une histoire d’amour spéciale avec Feyenoord. Lancé dans le monde pro avec le club avec le club qui a terminé sa formation (1999-2001), il est repéré par Arsène Wenger 3 saisons après ses premiers pas en Eredivisie. Onze saisons plus tard, il a tout gagné en Angleterre, réussissant à marquer l’histoire de deux des plus grands clubs outre-manche : ​Arsenal et Manchester United. Si son choix, en toute fin de carrière, de revenir à Feyenoord pour une saison (2017-2018, 47 matchs, 25 buts) est louable, le fraichement retraité continue de faire parler de lui pour son transfert entre les Gunners et les Red Devils.


Clint Dempsey

FBL-CONCACAF-GOLD CUP-USA-CRC

Véritable star dans son pays, il est considéré comme le meilleur joueur de "soccer" américain de l’histoire. Si Christian Pulisic pourrait rapidement lui voler ce titre si sa carrière explose, comme beaucoup l’imaginent, l’ancien de Fulham et Tottenham a de solides statistiques pour lui : 72 buts en Premier League, 268 apparitions). Débutant sa carrière aux New England Revolution, il fera les quatre dernières saisons de sa carrière en MLS, où sa cote n’a fait que grandir et participer à la nouvelle stature que le ballon rond prend outre Atlantique.


Ronaldinho

Ronaldinho Gaucho

Considéré comme le joueur le plus talentueux de l'histoire par beaucoup, voire comme le meilleur par certains de ses fans, Ronaldinho a démarré sa carrière à Grêmio, où son talent a très vite attiré l'oeil des Européens. Ainsi, le ​PSG est allé le chercher en 2001 avant que le Barça ne se saisisse à son tour de ce talent hors norme. Ballon d'Or, Ligue des Champions, Coupe du Monde, rien n'a échappé à "Ronnie" dans une carrière qui ne se résume pas qu'à son palmarès mais qui restera plus comme celle d'un artiste unique. Ses dernières heures sur le pré, où aurait-il pu les passer si ce n'est au pays du football, chez lui ? Fort logiquement, 3 de ses 4 derniers clubs sont brésiliens et c'est à Fluminense qu'il prendra la triste décision de mettre un terme à sa carrière.


Cet article vous est présenté par : Ça Chapitre 2. Dans les salles le 11 septembre. Découvrez la bande annonce :