On pensait l'affaire enterrée après le départ de Philippe Coutinho en prêt au Bayern et la blessure assez sérieuse d'Ousmane Dembélé. Le Barça, dépourvu de liquidités et en manque de joueurs, n'allait plus avoir grand-chose à offrir au PSG dans le dossier Neymar. Mais c'était sans compter sur l'ingéniosité du board du club catalan, qui lance en ce moment même une nouvelle offensive autour d'un prêt de l'attaquant.


Si l'idée a été moquée sur les réseaux sociaux par les fans de Paris et si elle ne semble pas coïncider avec les attentes du club de la capitale, elle serait, selon Mundo Deportivo, étudiée avec le plus grand intérêt par le ​PSG.


Les Blaugranas proposent de payer le prêt d'un an du joueur 15 à 20 millions d'euros puis d'inclure une option d'achat, pour l'instant souhaitée non obligatoire, autour de 150 millions d'euros. Cela porterait le total de l'opération à 170 millions, soit quelques 52 millions d'euros de moins que la somme déboursée par Paris pour arracher "​Ney".


De plus, le ​Barça voudrait prendre en charge le salaire du Brésilien durant son année de prêt mais se protège : ils souhaiteraient négocier une clause obligeant Paris à payer le joueur en cas de blessure.


Difficile de voir Paris accepter une telle offre, sans liquidités à pouvoir dépenser pour compenser ce départ lors de ce ​mercato et avec beaucoup de contraintes, sans obtenir une somme réellement attendue depuis le début du feuilleton. Mais le Barça croit savoir que le temps tourne en son avantage et n'a peur de rien dans cette affaire.