Alors que sa prestation à Rennes n'a pas forcément convaincu, Thomas Tuchel a avoué qu'il ne pouvait pas confirmer la présence d'Alphonse Areola au PSG en fin de mercato.


"C’est ça le souci d’Areola. C’est dur de lui imputer la responsabilité des deux buts, mais on voit que sur le deuxième, il hésite. J’ai honte de dire ça, mais chaque tir cadré, c’est un but avec lui. On voit bien qu’il hésite, le ballon vient en cloche, il est collé à sa ligne, et il hésite. C’est un problème d’avoir un gardien qui ne fait jamais un arrêt".


Comme à son habitude dans ses analyses à chaud, Pierre Ménès n'y a pas été de main morte lors du débriefing de la rencontre de clôture de la deuxième journée de Ligue 1 entre le Stade Rennais et le ​Paris Saint-Germain (2-1).

Cette fois, le journaliste de Canal" s'est particulièrement attardé sur le cas d'​Alphonse Areola, coupable selon lui sur le deuxième but de l'écurie bretonne. Plus généralement, bon nombre de supporters reprochent à l'international français son manque de matches référence, et son impuissance répétée sur les buts encaissés par la formation francilienne.

Pas de quoi bien entendu remettre en cause son niveau intrinsèque, mais plutôt sa capacité à assumer le rôle de numéro 1 dans un club ambitieux comme le PSG. Interrogé au sijet de son gardien en conférence de presse à l'issue de la partie, Thomas Tuchel a d'ailleurs entretenu le flou sur son avenir d'ici la fin du mercato.


"​Je ne me souviens pas de grand-chose du match d'Alphonse Areola. Il y a deux frappes et deux buts, c'est presque tout. C'est un match normal, un peu malchanceux. Maintenant, je ne peux pas vous dire s'il sera encore numéro 1 en fin de mercato. Je ne peux pas promettre des choses quand le mercato est ouvert, je ne peux rien confirmer. Chaque joueur doit montrer sa qualité, Alphonse aussi. Aujourd'hui, ce n'est pas le moment d'en parler".


En même temps ce dimanche, la Gazzetta dello Sport assurait toujours que Gianluigi Donnarumma - régulièrement associé au champion de France en titre - souhaite maintenant rester à Milan. Mais visiblement, le coach allemand semble bien décidé à le maintenir son portier sous pression jusqu'à la clôture du ​marché estival le 2 septembre prochain.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr