​Le Real Madrid, qui nourrit de grandes ambitions cette saison, n'arrive pas dans les meilleures dispositions pour la première journée de Liga, qui débutera ce week-end. Ce samedi, à 17 heures, les Merengue auront un déplacement périlleux au Celta Vigo qui pourra soit lancer leur saison de la meilleure des manières soit rapprocher la Casa Blanca d'une petite crise. Oui, déjà !


En effet, s'il est très rare de parler de "crise" après une seule journée et s'il est encore plus rare de donner de l'importance à la pré-saison, les performances du ​Real Madrid ont été plus que mitigées, elles ont été catastrophiques. Ainsi, Mundo Deportivo s'est amusé à faire un classement virtuel des 20 clubs de Liga avec leurs matchs préparatifs. Le Real est bon dernier, avec non seulement un nombre de point faible mais aussi et surtout des statistiques défensives apeurantes.


Le bilan du club de la capitale est de trois défaites (Bayern, Atletico Madrid et Tottenham), deux nuls (Arsenal et Roma) et deux victoires (Fenerbahce et Red Bull Salzbourg) en sept matchs, soit une moyenne de 1,1 point engrangé par match. Les Merengue n'ont pas été capable de battre la moindre formation de renom qu'ils ont rencontré et termineraient donc avec 8 points sur 21 possibles. Défensivement, les hommes de Zinédine Zidane ont totalement explosé, encaissant la bagatelle de 18 buts en 7 matchs, soit une moyenne de 2,6 par rencontre.

De plus, les joueurs de la Casa Blanca ont eu la mauvaise idée de prendre une sacrée correction contre les voisins de l'Atletico (7-3), dans le match qui avait le plus d'importance de toute leur pré-saison. Une rencontre surréaliste, où les colchoneros ont mené 5-0 à la mi-temps, qui a marqué les esprits et entamé la confiance des joueurs de ZZ pour le reste de la tournée.


Il faudra à présent à Eden Hazard, Karim Benzema et consorts rebondir et se re-concentrer pour démarrer d'un meilleur pied la ​Liga et passer à quelque chose de plus enthousiasmant.

Le pire pour les Madrilènes est que leur concurrents, le FC Barcelone et l'Atletico, ont respectivement fait 4 victoires (dont deux contre le Napoli et une contre Arsenal) en 5 matchs et 6 victoires en autant de rencontres. La comparaison fait particulièrement tâche...