Au moment de faire le bilan du mercato, Manchester United ne semble pas s'être renforcée cet été...


Ole Gunnar Solskjaer (et les fans) attendait beaucoup de ce mercato pour remodeler un effectif qui semblait à la peine l'année dernière. Pourtant, force est de constater que ce ne fut pas l'été de tous les changements comme annoncé. Pire, ​Manchester United semble s'être affaibli avant l'attaque de cette nouvelle saison.


Ainsi, Manchester n'a dépensé qu'environ 160 millions d'Euros, bien loin de leurs standards habituels. Une somme dépensée pour seulement trois joueurs, dont Harry Maguire, le nouveau défenseur le plus chère de l'histoire. Les deux autres recrues se nomment, elles, Wan Bissaka, une des révélations au poste de latéral et Daniel James, prometteur ailier.


Côté départs, Manchester a perdu 5 joueurs cet été. Si les départs de James Wilson ou Regan Pool ne devrait pas handicaper le club, ceux d'Ander Herrerra, Antonio Valencia et surtout Romelu Lukaku sont eux plus problématiques, sachant que l'attaquant Belge n'a lui pas été remplacé et voit United se retrouver sans avant-centre spécialiste...


Toutefois, si les ​Reds Devils n'ont pas vendu le flop Alexis Sanchez (l'acte 3 sera-t-il le bon?) le club a réussi à conserver son dernier rempart, David De Gea, dont l'avenir a souvent été écrit en pointillés, et surtout ​Paul Pogba, souvent annoncé du côté du Real ou de la Juve. Attention toutefois, puisque les départs sont toujours possibles en ​Premier League, même si on voit mal United remplacer son champion du monde sans remplaçant.

 

Tableau des transferts


​Arrivées Départs​
​Harry Maguire (Leicester City)​Ander Herrera (PSG)
​Aaron Wan-Bissaka (Crystal Palace)​Antonio Valencia (Liga Deportiva Universitaria)
​Daniel James (Swansea City)​James Wilson (Aberdeen)
​Regan Poole (MK Dons)
​Romelu Lukaku (Inter)

Un été compliqué donc du côté de ​Manchester United qui s'est renforcé en défense, tout en s'étant appauvri au milieu et en attaque. On devrait donc à nouveau découvrir des jeunes du centre de formation cette saison, dont la pépite Mason Greenwood, 17 ans, qui a marqué des points lors des matchs amicaux.


Une saison qui, sur le papier, ne s'annonce pas plus rose  que la saison passée. Maintenant, les dés du mercato sont jetés et c'est la vérité du terrain qui va prendre le relais. Un terrain qui nous réserve parfois des surprises. Les supporters des Red Devils n'attendent que ça.