​Blessé lors du ​Community Shield qui opposait son équipe des Skyblues aux Reds de Liverpool, Leroy Sané est sorti sur blessure dès la treizième minute. Un match auquel il n'aurait presque pas dû participer, lui qui était ​annoncé de plus en plus proche du Bayern Munich. Finalement, cette blessure, qui s'avère être gravissime, devrait écarter le joueur de City d'un départ.


Annoncé non-participant à ce match face à Liverpool, parce qu'en pleines négociations avec le Bayern, l'Allemand a finalement été aligné par Pep Guardiola, à la place d'un Riyad Mahrez encore sur le retour de la CAN. 


L'ancien de Schalke n'a tenu qu'une dizaine de minutes avant de s'effondrer et de céder sa place à Gabriel Jesus. Si l'inquiétude fut immédiatement de rigueur, le pire a été appris aujourd'hui avec stupeur : Leroy Sané souffre d'une rupture des ligaments croisés du genou droit et ratera de nombreux mois de compétition, pour ne pas dire toute la saison à venir. Cette blessure est non seulement un coup dur pour Manchester City, qui négociait son départ pour une somme conséquente, pour le FC Bayern, qui allait enfin trouver un ailier de renom sur lequel bâtir après les années de "Robbery", mais surtout pour le joueur, qui effectue un retour à la case départ et voit ses chances d'Euro 2020 réduite en cendres.


Aujourd'hui même, avant l'annonce de la gravité de la blessure du joueur de Manchester City, l'entraineur du club bavarois ne cachait pas les ambitions de son club : "Vous pouvez voir que le transfert [de Leroy Sané] n'est pas facile. Mais je sais que notre personnel travaille très dur pour le réaliser. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour réaliser ce transfert."

​​Depuis, le son de cloche a bien changé et le natif d'Essen ne devrait plus faire l'objet d'un départ, comme l'explique Kicker dans ses colonnes : "Il s'agit d'un revers amer pour le Bayern, qui était prêt à investir pour la première fois une somme à trois chiffres sur un joueur."