​Le championnat de France a repris ses droits avec un choc déjà tonitruant entre Monaco et Lyon (0-3). Les pronostics du final de la saison sont encore difficiles à établir tant les clubs ont chamboulé leurs effectifs.


Si le PSG va certainement encore une fois truster le haut du tableau en fin de saison, certains pourront créer la surprise. Côté relégations, les promus vont une nouvelle fois batailler pour éviter de faire le yoyo. Voyons les pronostics pour la saison à venir en ​Ligue 1.


Champion : Paris Saint-Germain

FBL-CHN-FRA-CHAMPIONS-TROPHY-PSG-RENNES

Si le groupe final de l'équipe parisienne est encore flou notamment à cause du feuilleton Neymar, sur son remplaçant en cas de départ ou encore sur le poste de gardien de but, le PSG semble encore beaucoup plus armé que ses poursuivants. La Ligue des Champions restera, et encore plus, la grande priorité des Parisiens mais la largeur de l'effectif permettra de jouer sur tous les tableaux. 


Paris n'a perdu que trois joueurs importants en fin de contrat (Buffon, Dani Alves et Adrien Rabiot) et quelques jeunes. En contrepartie, le club s'est largement renforcé avec les arrivés de Pablo Sarabia, Ander Herrera et Abdou Diallo mais surtout du numéro 6 tant recherché, Idrissa Gueye. Sans surprise, le PSG est le favori des bookmakers anglais d'après Oddschecker.com.


Podium : Lyon, OM

FBL-SUI-ENG-FRA-LIVERPOOL-LYON-FRIENDLY

​Lyon a tout chamboulé cet été que ce soit au niveau du directeur sportif, du coach et de l'effectif. Juninho est revenu dans son club de cœur avec Sylvinho dans ses valises pour remplacer un Bruno Genesio en froid avec les supporters. L'OL a vendu beaucoup de joueurs dont trois internationaux français, Nabil Fekir (Betis), Tanguy Ndombele (Tottenham) et Ferland Mendy (Real Madrid). 


Outre les arrivées de Joachim Andersen en défense et Thiago Mendes ou Jean Lucas au milieu, Lyon devrait encore recruter d'ici le 2 septembre. En l'état, l'OL a l'expérience et le groupe pour battre la concurrence pour la place de dauphin du PSG. Sylvinho et ses joueurs ont déjà montré beaucoup mieux que lors de ses matchs de préparation en écrasant l'ASM 3-0 à Louis II.

FBL-FRA-LIGUE 1-MARSEILLE

Pour la troisième place de la prochaine saison de Ligue 1, l'​OM pourrait avoir le profil idéal. Pour le moment le groupe n'a pas été modifié en profondeur hormis les départs de Lucas Ocampos, Mario Balotelli et quelques indésirables en défense. Les recrues Alvaro Gonzalez et Dario Benedetto vont apporter de l'expérience et surtout de la grinta qui semblait manquer la saison dernière. 


Avec les revanchards, Steve Mandanda, Dimitri Payet, Luiz Gustavo, Kevin Strootman... et un André Villas-Boas qui redonne le sourire à des supporters qui avaient perdu l'espoir avec Rudi Garcia, Marseille a de quoi retrouver la Ligue des Champions après une disette de 7 ans. La principale recrue du club cet été est le coach portugais qui saura certainement vivre avec la pression du Vélodrome. 


Europa League : Monaco, Lille

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-JERSEY-PRESENTATION

Monaco a vécu une saison difficile l'an passé et devrait retrouver le haut du tableau à l'instar de Lille la saison dernière. Youri Tielemans est parti à Leicester, Adrien Silva a terminé son prêt mais l'​ASM a su conserver Gelson Martins, récupère Keita Baldé de retour de prêt de l'Inter et s'est offert les valeurs sûres, Benjamin Lecomte et Ruben Aguilar. Sans coupe d'Europe et avec un calendrier allégé, Monaco sera l'un des grands outsiders au podium en cas de méformes d'un membre du PLM. 

FBL-FRA-LIGUE1-LOSC-PRESSER

​Lille a connu un été de folie avec 150 millions de ventes et les départs de Nicolas Pépé, Leao et Thiago Mendes. Dans le même temps, 11 recrues sont arrivées dont des joueurs d'expérience (Benjamin André) des jeunes prometteurs (Weah, Yusuf Yazici) ou des paris (Osimhen, Djalo, Bradaric...). Christophe Galtier a un gros chantier devant lui mais a montré qu'il n'avait pas peur de ce genres de challenges.


Outsiders : L'ASSE, Bordeaux, Rennes

L'ASSE a peu changé cet été avec seul Rémy Cabella comme départ. Dans le même temps, le groupe s'est renforcé avec Ryad Boudebouz, Denis Bouanga, Miguel Trauco, Harold Moukoudi ou le Monégasque Jean-Eudes Aholou. Si le groupe semble être beaucoup plus étoffé, la seule inconnue reste sur le banc. Jean-Louis Gasset est parti et a laissé sa place à son adjoint, Ghislain Printant. L'​ASSE devrait jouer les troubles-fêtes cette saison. 


Paulo Sousa a connu des débuts très difficiles à Bordeaux et va avoir une grosse pression sur ses épaules en ce début de saison. S'ils ont perdu Jules Koundé, les Girondins ont recruté de l'expérience en défense avec Mexer et Laurent Koscielny. En attaque, Bordeaux a parié sur un attaquant sud-coréen qui évoluait au Japon, Ui-Jo Hwang. Un recrutement qui entretient un grand flou sur ses capacités à jouer les premières places. 


Comme l'an passé, Rennes, avec les arrivées de Mendy, Jérémy Morel ou Flavien Tait et les départs de Mexer, Ben Arfa, Koubek et André, pourrait également montrer les crocs. Une surprise n'est toutefois jamais à négliger parmi Montpellier, Nîmes ou Nice...


Relégation : Amiens, Brest, Dijon

FBL-FRA-LIGUE1-AMIENS-GUINGAMP

La lutte pour le maintien s'annonce rude. Amiens, déjà en difficulté l'an passé n'a recruté que Guirassy (Cologne) et Gnahoré (Palerme). Les Amienois ont surtout fait le choix d'un jeune entraîneur au jeu alléchant mais peu expérimenté au haut niveau, Luka Elsner. Un choix à double tranchant qui pourrait les conduire aux barrages.


Les deux promus, Metz et Brest ont eux aussi peu recruté pour le moment et le manque d'expérience dans l'élite pourrait s'avérer préjudiciable. Si Metz a survolé la Ligue 2 et pourrait avoir ses chances, Brest (qui a perdu Jean-Marc Furlan pour Olivier Dall'Oglio) risque de vivre une saison difficile.


Enfin pour la dernière place Dijon fait figure de favori en ce début de saison. Antoine Kombouaré a été remplacé par le novice Stéphane Jobard. Après s'être sauvé contre Lens en barrages les Dijonais n'ont recruté que l'ancien Lorientais, Bruno Ecuele Manga, mais ont surtout perdu Wesley Saïd (Toulouse) et Valentin Rosier (Sporting Portugal), entre autres. Perdre ses meilleurs joueurs après une saison difficile n'a rien de réjouissant pour les supporters de Dijon.