​Patrice Evra a passé un an et demi dans la cité phocéenne et il a fait beaucoup parler de lui, sur comme en dehors du terrain mais jamais en bien.


Patrice Evra n'est pas resté très longtemps à l'OM mais à Marseille comme ailleurs personne n'a oublié son passage qui a été commenté et décortiqué par les supporters marseillais mais aussi la presse en long en large et en travers. Entre ses prestations souvent médiocres et ses dérapages, il y a beaucoup à dire. Mais qui de mieux placé que Patrice Evra lui même pour évoquer son passage à l'​OM


L'ancien joueur de ​Manchester United ​vient de prendre sa retraite et s'est confié dans un long entretien pour ​Le Parisien, où il revient sur la polémique autour de sa bagarre avec un supporter marseillais. Un Événement qui avait entrainé son départ du club. Lorsqu'il est interrogé sur ce dérapage survenu à l'échauffement face à Guimaraes en Ligue Europa, Patrice Evra se confie sans tabou.


"Je ne rentrerai pas dans les détails, ce sera bien expliqué dans mon livre (rires). Cet individu a touché deux points qu'il ne fallait pas. Il y a eu une injure raciale, mais ce n'est pas ça qui m'a fait vriller. Il ne s'est pas comporté comme un supporter de l'OM. Et je n'ai pas eu l'attitude d'un joueur de ce club puisque je lui ai mis mon pied dans la gueule. Marseille, je le dis aujourd'hui, a été une très belle page de ma carrière. Et quand je croise des Marseillais, ils me remercient et s'excusent pour cette personne."


"Je devais partir. Ça m'a fait très mal"

Patrice Evra est ensuite revenu sur sa discussion avec la direction marseillaise après l'incident et l'atmosphère  au moment de son départ.


"Rudi Garcia et le Président Eyraud m'ont dit « qu'est-ce qu'on fait ? On ne peut pas te perdre » J'ai dit que j'assumais. Comme je tiens à l'OM et aux supporteurs, je ne voulais pas amener des ondes négatives sur tout le club. Je devais partir. Ça m'a fait très mal. À mon départ, certains joueurs avaient les larmes aux yeux, ils ont failli me faire chialer les cons. Aujourd'hui, je conseille à tous les joueurs de foncer à l'OM s'ils ont la chance d'être appelé par ce club. En revanche, si tu n'acceptes pas qu'on te traite de chèvre quand ça ne va pas, que tu n'as pas la mentalité, n'y va pas."


Un an et huit mois après son dérapage celui que Paul Pogba surnommait tonton Pat brise le silence autour de cette affaire. Patrice Evra semble donc avoir tourné la page et démarre désormais une nouvelle vie.