​Confirmé numéro 1 par Thomas Tuchel il y a quelques jours, Alphonse Areola a déjà relancé le débat sur les gardiens ​parisiens après sa prestation décevante face à l'Inter ce samedi (1-1, 5-6 TAB). 


Solide et auteur de plusieurs arrêts pendant 93 minutes, Areola a gâché sa partie dans les dernières secondes après une mauvaise relance au pied, suivie d'une faute de main sur le but de Longo. Il avait bien l'occasion de se faire pardonner avec les tirs aux buts qui allaient suivre, mais ce fut tout l'inverse puisqu'il a été pris à contre pied 7 fois sur 7, étant sauvé une fois par sa barre sur la panenka de Candreva. 


Cette rencontre rencontre symbolise parfaitement la carrière du titi parisien dans son club de coeur. Malgré des qualités certaines, il ne parvient pas à se défaire de ses moments de faiblesse et ne dégage toujours pas l'assurance que son statut demande. De quoi remettre en question la hiérarchie annoncée récemment par Tuchel ? Selon les informations du Parisien, le Français reste le premier choix du technicien allemand pour la saison à venir, alors que Kevin Trapp est toujours sur le ​départ


Interrogé sur le sujet et sur le match de son gardien, l'entraineur parisien est resté vague, ne revenant pas sur sa décision. 


"Areola a bien joué aujourd'hui, pendant 90 minutes. Je pense que Kevin Trapp jouera 90 minutes contre Sidney. Ce n'est pas le moment de confirmer des choses. C'est la préparation. On a de la concurrence à tous les postes. Tout le monde doit se battre pour le poste. Ce n'est pas le moment de déclarer des choses."


Enfin, rappelons que si Kevin Trapp quittait le ​PSG, les dirigeants pourraient se mettre à la recherche d'un nouveau gardien, susceptible donc de concurrencer Areola pour une place de titulaire. 


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr