​Pour son troisième match amical de pré-saison, le ​PSG s'est incliné aux tirs au buts face à l'Inter Milan (1-1, 5-6 TAB), dans une rencontre qui a fait ressurgir plusieurs points faibles du côté parisien face à une opposition de plus haut niveau. 


Alors qu'ils avaient l'avantage au score depuis la 41ème minute et le but de Kehrer, les joueurs de la capitale ont voulu gérer la fin de match et se sont fait punir à quelques secondes du coup de sifflet final en concédant l'égalisation par Longo (94'). Si le score n'est pas la première chose à retenir dans ce genre de rencontre, ce but encaissé en fin de match devra toutefois être analysé pour ne plus reproduire cette erreur. De plus, plusieurs aspects du jeu sont encore perfectibles, sur lesquels Thomas Tuchel est revenu en conférence de presse. 


"Les 70 premières minutes ont été bonnes, il n'y aucun joueur blessé, ce sont les points positifs, mais il nous a manqué un peu de mental et de qualité aujourd'hui pour tuer le match.


[...] On a manqué de structure et on a perdu des ballons dans notre camp, ce sont des choses que l'on n'aime pas, c'est super dangereux. L'équipe a dû fournir beaucoup d'efforts pour entrer dans le camp adverse. On peut jouer plus facile, être mieux structuré pour attaquer et accélérer le jeu. Le jeu était trop ouvert, il y avait trop d'espaces, trop de possessions en faveur de l'Inter. 


[...] On a manqué de consistance. C'était une question d'efforts collectifs, d'intensité collective. Nos lignes n'étaient pas serrées comme celles de l'Inter, et il nous a donc manqué ces choses."


Après la victoire face à Dresde (6-1) et le nul face à Nuremberg, le ​PSG concède ainsi sa première défaite de la saison. Il disputera un dernier match amical dès mardi face à Sydney, avant d'affronter Rennes pour le Trophée des Champions samedi prochain. 


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr