​Récemment activée par Leonardo, la piste conduisant à Paulo Dybala pourrait donner du fil à retordre aux Parisiens qui devront débourser la somme de 100 millions d'euros pour acquérir la pépite argentine selon des informations de Tuttosport.


Dans les tuyaux depuis plusieurs jours, l'information pourrait finalement prendre du plomb dans l'aile, à moins​ d'un transfert sec de ​Neymar dans les jours à venir qui pourrait amener des liquidités supplémentaires au club parisien. 

En délicatesse à​ la Juventus de Turin depuis l'arrivée de ​Cristiano Ronaldo la saison passée, Paulo Dybala ne connait pas le même rendement avec la Vieille Dame. Auteur de seulement de cinq buts et quatre passes décisives en trente matches de Serie A, l'international argentin est loin de son standing habituel qui lui avait notamment permis d'atteindre la barre des vingt-deux réalisations lors de la saison 2017-2018. 


Annoncé en partance dans un premier temps, le départ de Massimiliano Allegri pourrait redistribuer les cartes sous la houlette d'un Maurizio Sarri qui souhaiterait en faire "un leader". L'ancien entraîneur des Blues lui aurait accordé sa confiance alors que plusieurs rumeurs faisaient état d'une rupture avec le club turinois. 

En attendant, le Corriere dello Sport apporte plusieurs précisions sur le dossier dans son édition du jour. Le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, devra encore patienter alors qu'une rencontre doit être prévue dans les prochains jours entre Maurizio Sarri et Paulo Dybala pour définir son futur rôle au sein de l'effectif turinois. 


Si la situation devait venir à se décanter positivement pour ​le PSG, les dirigeants parisiens devront débourser pas moins de 100 millions d'euros pour s'attacher les services de l'ancien joueur de Palerme.