​Tenu en échec sur la pelouse de Nuremberg dans le cadre de son deuxième match amical (1-1), Leonardo est revenu après la rencontre sur le ​mercato parisien au micro du Parisien


Un premier accroc sans conséquence pour une équipe déjà bien rodée dans le jeu, les Parisiens peuvent désormais aborder sereinement leur troisième rencontre amicale face à l'Inter Milan le 27 juillet. En attendant, le directeur sportif parisien a fait une large revue des dossiers brûlants​ au Paris Saint-Germain avant de préciser que l'équipe "était au complet". 


"Cette équipe-là est presque faîte, complète. Elle est déjà compétitive, elle a un peu de tout, des jeunes, des joueurs très expérimentés (...) On avait ciblé les postes de défenseur central et de milieu défensif. Le défenseur central est arrivée avec Abdou Diallo, et maintenant on cherche le milieu."


Revenu de son prêt à Francfort après une saison pleine, les dirigeants parisiens ne souhaiteraient pas se séparer de Kevin Trapp dès cet été. 


"Pour l'instant, nous n'avons pas prévu la vente de Trapp. Après, on va voir. Sur ce poste de gardien, c'est normal de réfléchir, parce que c'est une situation qui pourrait se répéter entre Kevin et Areola, similaire il y a deux ou trois saisons. Là, on parle, il n'y a pas encore de décision de prise."


Évoqué également dans les médias, le transfert d'Idrissa Gueye s'apparente pour l'instant "à une éventualité, une possibilité". Annoncé proche du club parisien, l'ancien lillois pourrait venir renforcer l'effectif de Thomas Tuchel pour un peu plus de 30 millions d'euros. 


"Aucune offre concrète pour Neymar"


Toujours un joueur du Paris Saint-Germain, ​Neymar continue à négocier son départ de club de la capitale. Si l'international brésilien souhaiterait retourner au FC Barcelone, les trois premières "offres" auraient été jugées insuffisantes par l'état-major parisien. 


"Honnêtement, il n'y a rien de différent par rapport à la dernière fois que l'on a parlé. Rien du tout. Ça n'a pas bougé, il n'y a pas d'offre concrète pour Neymar, il est avec nous. C'est un joueur du Paris Saint-Germain. Je répète, il n'y a pas d'offre concrète. C'est la même situation depuis dix jours."


Un ou deux mouvements sont encore attendus d'ici la fin ​du marché des transferts.