​James Rodriguez ne restera pas au Real Madrid. L'ancien monégasque est proche de rejoindre Naples. Cependant, le club madrilène ne souhaite pas faire de concession pour faciliter le transfert. 


L'aventure de James Rodriguez au Bayern vient de toucher à sa fin. Après un prêt de deux ans, le Cafeteros est de retour au ​Real Madrid mais pour combien de temps ? Courtisé par Naples depuis le début du mercato, les négociations bloqueraient entre le Real et le club italien. Antonio De Laurentiis, président de Naples a donc décidé de pousser un coup de gueule contre le Real Madrid à propos du Colombien.


"Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi le Bayern Munich, qui a trois fois notre budget, ont réussi à obtenir un prêt alors qu'ils nous demandent 50 millions d'euros. Nous avons aussi besoin d'un autre joueur qui nous garantit 30 buts. Si James pouvait se faire prêter, personne ne dirait non, car cela me permettrait d'en signer un autre.Si, toutefois, je devais choisir entre Lui et un autre footballeur, qui m’ont même coûté plus cher, je dois penser à l’autre" a-t-il déclaré dans des propos retranscrits par AS.


De Laurentiis ne cesse de le répéter James ne peut venir qu'en prêt, mais le Real semble être décidé à céder définitivement son joueur. Par conséquent, c'est l'Atlético qui pourrait en profiter. Effectivement, les Colchoneros sont également intéressés par le Colombien et pourraient s'aligner sur les exigences du Real Madrid. Seul problème, après Marcos Llorente, les Merengue ne souhaitent en aucun cas vendre un nouveau joueur à un club rival. Quoi qu'il en soit les rouges et blancs prennent la main dans ce dossier après les déclarations du président napolitain.