Alors que son avenir prochain ne s'inscrit probablement plus au Paris Saint-Germain, Thomas Tuchel a fait le point sur la situation compliquée de Neymar.


"​Il avait de bonnes relations avec le vestiaire, mais à un moment donné ça commence à agacer, donc ça risque de changer. Individuellement, les joueurs sont là pour se préparer, donc ils essaient ne pas être déstabilisés par un joueur qui a des envies d'ailleurs, mais sincèrement quand je vois la situation, c'est quand même très gênant d'avoir un joueur qui balance que son meilleur souvenir c'est le pire match du PSG".

Au micro de France Bleu en début de semaine, Eric Rabesandratana n'a pas fait dans la demi-mesure au moment d'évoquer l'évolution de la relation entre ​Neymar et le reste du vestiaire du ​Paris Saint-Germain. Pour l'ancien défenseur de l'écurie de la capitale, le constat est sans appel : le divorce est acté entre l'international brésilien et ses coéquipiers.

Avec sa hiérarchie également, du moins en partie, puisque la star du club francilien a officiellement fait savoir au nouveau directeur sportif Leonardo ses envies de départs ​dès son retour au Camp des Loges, lundi. Pourtant, depuis le début du dossier de la pépite auriverde, difficile de connaître le point de vue de son entraîneur, Thomas Tuchel.

La chose est désormais corrigée, puisque le coach allemand a enfin fait part de son ressenti sur le cas de son protégé, à l'issue du match amical entre le PSG et Dresde (6-1), au micro de RMC Sport.


"Je suis toujours déçu si un joueur est en retard. Mais c'est clair entre nous, maintenant c'est entre le club et Ney. Nous travaillons ensemble. Je savais qu'il voulait partir avant son départ pour la Copa America. Mais honnêtement, je ne sais pas s'il le fera, c'est une chose entre le club et Ney. Moi, je suis l’entraîneur, c’est mon joueur.

S’il est dans le vestiaire, alors je vais travailler avec lui. Et s’il reste, je suis prêt à tout. Je dois m’adapter à tout. On doit être flexible. Il sera avec nous en Asie pour la tournée, je pense oui. Il est rentré lundi et maintenant, comme chaque joueur, il va faire deux jours de tests physiques et médicaux.

C’est intensif mais c’est nécessaire. On doit avoir les résultats pour adapter sa charge de travail pour cette semaine. Les autres ont déjà travaillé pendant une semaine pour être prêt à jouer aujourd'hui. C’est la même chose pour Ney et après, à mon avis, il sera prêt pour être avec nous en Chine".


En attendant la fin du feuilleton, le technicien de la formation parisienne n'a pas d'autre choix que de composer avec l'éventualité que Neymar reste à la fin du ​marché de l'été.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram @90min_fr