​À deux doigts de signer à Liverpool l'été dernier, Nabil Fekir était finalement resté à l'​OL une saison supplémentaire, gardant un bon de sortie pour cet été. À un an de la fin de son contrat, il devrait quitter le club prochainement et Juninho en a conscience. 


Auteur d'une saison mitigée en Ligue 1, le capitaine lyonnais (25 ans) a mis du temps à digéréerson faux départ et n'a pas complètement retrouvé le niveau qui lui avait permis d'être courtisé dans toute l'Europe l'année dernière. Depuis, il ne luis reste qu'un an de contrat, sa valeur marchande a diminué et ses prétendants sont moins nombreux. 


"Ça va être difficile de le convaincre"

Malgré tout, son talent n'est plus à prouver et il reste un joueur de grande qualité, que Juninho souhaiterait garder dans l'effectif s'il en avait la possibilité, comme il l'a exprimé en conférence de presse.


"J'ai parlé avec Nabil Fekir. Je voulais apprendre à le connaître. Le coach aime bien le joueur personnellement. C'est quelqu'un d'important au club : il est formé ici, porte le brassard de capitaine, il est aussi champion du monde... Mais, honnêtement, je pense que ça va être difficile de le convaincre de poursuivre l'aventure. 

On aimerait le garder, a avoué le directeur sportif de l'OL. Pour l'instant, le seul départ envisageable est le sien. Tant qu'il ne part pas, on va travailler avec lui comme s'il allait rester. C'est à lui d'y réfléchir, de prendre une décision avec sa famille. Mais la possibilité qu'il parte est une réalité."


Si Fekir était amené à rester à l'OL, il pourrait même se voir proposer une prolongation de contrat, afin qu'il ne quitte pas le club librement et sans indemnité de ​transfert l'année prochaine. Plusieurs clubs restent toutefois attentifs à sa situation, comme Arsenal, le Milan AC et plus récemment le Betis Séville, selon les informations de Marca


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr