​Megan Rapinoe se souviendra longtemps de cette Coupe du Monde. Après avoir fait la ​polémique avec un échange entre elle et Donald Trump, la capitaine des USA a soulevé pour la deuxième fois d'affilée la Coupe du Monde. Championne du Monde, co-meilleure buteuse (avec 6 réalisations) et meilleure joueuse du tournoi elle a tenu à soulever le thème de l'égalité salariale dans le foot. 


"Je pense que tout le monde est prêt pour que l'on en vienne à l'égalité salariale. Passons à la suite. À comment on soutient les équipes féminines, à ce que peut faire la FIFA pour aider ces équipes. Toutes les joueuses de cette Coupe du monde ont réalisé le show le plus incroyable. On ne peut pas faire plus pour mieux jouer. Il faut maintenant passer à l'étape supérieure"


Une célébration en "grand V"

Megan Rapinoe

La capitaine américaine est revenu également sur sa célébration en V lors de la finale.


"Je le sens bien sur le moment. J'aime bien changer mes poses en général. Je fais ça comme ça me vient. C'est la personne que je suis, les valeurs que je représente. J'aime montrer le grand V (elle fait le geste avec ses bras) c'est notre gloire, pour notre équipe, pour toutes les femmes qui jouent dans le monde entier. C'est iconique."


Jill Ellis, première entraîneur (homme/femme) à enchainer 2 Coupes du Monde

Jill Ellis

Enfin, elle a tenu à rendre un vibrant hommage à Jill Ellis, la sélectionneuse américaine.


"C'est vraiment impressionnant. Ses victoires et son parcours parlent d'eux-mêmes. Nous avons un staff très talentueux à tous les niveaux."


Morgan Rapinoe a tout gagné sous le maillot américain, et sera sans doute accueillie en star, lors de son retour aux Etats-Unis. Pour rappel, elle a annoncé qu'elle ne se rendra pas à la Maison Blanche pour rencontrer Donald Trump, pour qui elle éprouve un profond ressentiment.