Pape Diouf, le dernier grand président qu'a connu l'​Olympique de Marseille est revenu sur l'actualité de son club de coeur au cours d'une interview donnée à RMC Sport. Force est de constater qu'il ne manie toujours pas la langue de bois et que sa cible principale n'est autre que Jacques-Henri Eyraud, son successeur à la présidence olympienne.


L'ancien dirigeant n'hésite pas à remettre en cause la connaissance du football plus que sommaire de JHE 


« Je ne sais pas s'il connaît le football ou pas... Certains disent aujourd'hui qu'il ne connaît pas le foot. Qu'il prend des décisions à l'emporte-pièce ... Mais j'ai l'impression que pour gérer aujourd'hui l'Olympique de Marseille, il faut connaître le milieu, en connaître les subtilités pour s'en sortir ... Je ne sais pas si l'Olympique de Marseille a les armes pour ça. »


Celui qui a dirigé le club entre 2005 et 2009 s'est ensuite permis d'établir une comparaison entre l'actuel président et un ancien, probablement le plus illustre d'entre tous : Bernard Tapie 


« Bernard Tapie ne connaissait pas bien le football quand il est arrivé, mais il était en capacité de compréhension. Il a rapidement pigé, comprendre comment ce milieu était fait »


Une nouvelle sortie médiatique qui va probablement déstabiliser encore un peu plus le fragile édifice marseillais qui peine à acquérir une légitimité aux yeux des supporters. Après avoir fait sauter les fusibles Garcia et Rami, il ne va plus lui rester énormément de crédit.