​Après avoir officialisé les départs de Moussa Diaby, Timothy Weah et le probable transfert de Christopher Nkunku vers le Red Bull Leipzig, le Paris Saint-Germain va enfin pouvoir passer à l'action et recruter.


Pour rentrer dans les clous du faire play financier, le PSG a dû faire des sacrifices et se séparer de plusieurs joueurs. Avec les ventes de Moussa Diaby, Timothy Weah et celle à venir de Christopher Nkunku, le club de la capitale a vendu pour 40 millions d'euros. Une somme non négligeable pour éviter les sanctions de l'UEFA. Les départs de Dani Alves, Gianluigi Buffon et Adrien Rabiot qui n'ont apporté aucune indemnité de ​transfert au club auront tout de même permis d'alléger la masse salariale. 


Si le club francilien avait besoin de faire certaines ventes, il doit désormais recruter. Le club parisien est d'ailleurs sur le point de boucler les arrivées de deux nouveaux joueurs, les Espagnols Pablo Sarabia du FC Séville et Ander Herrera en provenance de ​Manchester United. Cependant, le ​PSG ne compte pas s'arrêter là. 

Une enveloppe de 150 millions d'euros pour recruter

Leonardo qui effectue son retour au club au poste de directeur sportif posséderait une enveloppe de 150 millions d'euros pour recruter. Malgré les recrutements de Pablo Sarabia et Ander Herrera, le Brésilien souhaiterait encore renforcer le milieu de terrain avec l'arrivée d'un nouvel élément. 


Un temps évoquée, la piste du napolitain Allan semble s'être refroidie. D'autres noms comme Milinkovic-Savic (Lazio de Rome), Nicolo Barella (Cagliari) ou encore Sandro Tonali (Brescia) sont toujours d'actualité.


Le directeur sportif parisien souhaiterait également l'arrivée d'un latéral droit, après le départ de Daniel Alves et peut être même d'un attaquant si une opportunité de marché se présente ou qu'un départ de Neymar annoncé sur le retour du côté de ​Barcelone se produit.

Le mercato du Paris Saint-Germain est donc loin d'avoir livré tous ses secrets.