​En demi-finale de l'Euro Espoirs, l'Equipe de France arrivait en tête de série. Pourtant, la Rojita s'est baladée face à de naïfs Bleuets. Jean-Philippe Mateta avait pourtant ouvert le score. Ensuite, ce fut l'avalanche avec des réalisations de Roca, Oyarzabal (sur penalty), Olmo et Mayoral.


Après s'être qualifié pour les Jeux Olympiques 2020, cette France Espoirs s'est heurté à une équipe bien plus efficace.


Les notes des Bleuets 

Paul Bernardoni - 5 : Malgré ses quatre buts encaissés, le jeune gardien des Girondins de Bordeaux a longtemps sauvé les meubles. Ses arrêts réflexes empêchent aux français de subir une plus large défaite. 

Colin Dagba - non noté : Il s'est blessé assez rapidement dans la rencontre. Nous n'avons pas réussi à évaluer son niveau. Kevin Amian (4) est passé à côté de sa rencontre avec plusieurs erreurs d'appréciation. Sa vitesse n'a pas suffi à gérer la technique des Espagnols. 

Ibrahima Konaté - 3 : A lui tout seul, Konaté coûte pas moins de deux buts. Il est dépassé par l'utilisation du ballon intelligente et précises des adversaires. Sa puissance aérienne n'a servi à rien. Ses interceptions furent rares. 

Dayot Upamecano - 3 : Même constat. Il a été dépassé par l'énergie remuante des attaquants véloces de la Rojita. Le défenseur de Leipzig n'a jamais semblé rentrer dans son match. C'est dommage d'assister à son naufrage.

Fodé Ballo-Touré - 2 : Ballo-Touré nous a déçu. Ses bévues sont à l'origine de l'avantage à la pause de l'Espagne. Il manque de concentration sur un corner puis provoque un penalty. Le Monégasque a été le gros flop de cette rencontre. 

Lucas Tousart - 3 : Il n'a récupéré aucun ballon. Ses passes vers l'avant sont arrivées bien trop tard. Tousart a commencé à jouer quelque peu au football cinq minutes avant sa sortie. Le Lyonnais prouve encore sa faiblesse technique. Moussa Dembélé (4) l'a remplacé sans avoir de ballons à exploiter. Dommage qu'il se soit blessé avant la rencontre, son entrée a apporté un élan d'énergie. 

Matteo Guendouzi - 4 : Ses prises de balle n'auront pas suffi. Guendouzi semblait dépassé par l'intelligence tactique de Dani Ceballos et Fabian Ruiz. Le Gunner ne savait pas quoi faire entre attaquer et soutenir sa sentinelle Tousart. 

Houssem Aouar - 3 : Dans un moment difficile, Aouar doit prendre le jeu à son compte. Le Lyonnais n'a pas réussi à se projeter, à se proposer dans les espaces. Ses transmissions étaient simples et sans envie. Très décevant. 

Jonathan Ikoné - 3 : Ikoné a perdu beaucoup trop de ballons. Sa présence sur son aile aurait apporté des centres précis ou même des décalages intéressants. Le Lillois a été absent des débats face à un Firpo puissant. 

Jean-Philippe Mateta - 4 : Un penalty puis un manque total d'intelligence tactique. Mateta a oublié ses partenaires assez régulièrement. Ensuite, ses partenaires l'attendaient dans le jeu aérien, sans succès. 

Jeff Reine-Adélaïde - 5 : La seule vraie réussite offensive de cette formation. Il provoque un penalty par sa prise d'initiative. Il n'a manqué qu'un souffle de justesse pour le voir encore décisif à plusieurs reprises. Le jeune Angevin est de loin le joueur de champ le plus marquant, coté Bleuets.

L'Espagne rejoint l'Allemagne en finale de l'Euro Espoirs. Les Bleuets ne joueront pas le titre en passant à côté de cette rencontre. Grosse déception pour l'Equipe de France... 

​​