D'après le journal ​l'Equipe, l'Olympique de Marseille a signé un "accord de règlement" avec l'UEFA, afin de dégraisser son effectif, pour redresser des comptes largement déficitaires.

Le quotidien sportif L'Equipe révèle ce jeudi qu'un accord de règlement a été signé il y a dix jours entre l'instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA et ​l'OM. Ce qui signifie l'obligation pour le club olympien de rentrer dans les clous du Fair-Play financier (c'est-à-dire de ne pas dépasser les 30 millions d'euros de déficit sur les trois dernières saisons) en passant par une cure d'austérité pour redresser les comptes déficitaires. L'OM présentait en effet au 30 juin 2018 un déficit de près de 80 millions d'euros et l'exercice actuel devrait être du même ordre précise le journal. 


Le Board marseillais conscient de cette situation complexe


Une situation dont la direction de l'OM est consciente, elle qui peut compter sur son actionnaire et propriétaire Frank McCourt : "Aujourd’hui, le Club n’affiche aucun endettement financier à long terme grâce aux apports ininterrompus de son actionnaire" précisait le club dans un communiqué en février. L'OM a d'ailleurs passé sans encombre le passage devant la DNCG au début du mois. Mais pour l'UEFA, les règles sont plus strictes.


​"Les équipes du Fair-Play financier de l’UEFA nous ont à plusieurs reprises indiqué qu’un changement de contrôle et la nécessité d’investir de façon importante pour relancer un projet sportif pérenne, pouvaient faire l’objet d’adaptations sous certaines conditions par rapport à la règle du déficit cumulé de 30M€ sur les trois dernières saisons. Nous sommes sur la bonne voie pour trouver un accord sur une trajectoire financière à moyen terme afin de nous conformer durablement aux critères du fair-play financier comme c’est notre volonté depuis le début de nos discussions" écrivait le club phocéen il y a quatre mois. 


L'OM sous la menace d'une expulsion en Coupe d'Europe

L'accord est donc désormais officiel et l'OM va devoir dégraisser son effectif et notamment alléger sa masse salariale s'il veut espérer pouvoir revenir en coupe d'Europe. Car si l'OM n'arrive pas à se conformer aux règles du Fair-Play Financier, il pourrait dans le pire des cas être sanctionné et interdit de coupe d'Europe même s'il se qualifie directement sur le terrain