C'est indéniablement LE secteur où le PSG doit se renforcer lors de ce ​merc​ato d'été : le poste de numéro 6, de sentinelle, un joueur qui doit faire la transition entre la défense et l'attaque. Mais quels sont les joueurs qui sont "PSG compatibles" à ce poste si convoité?


Quand on pense à la saison passée du PSG, on ne peut s'empêcher d'évoquer son milieu de terrain. Thomas Tuchel l'a maintes fois répété en conférence de presse : c'est un secteur où le PSG doit absolument se renforcer. Le "cas Rabiot", qui a été écarté des terrains pour des raisons de contrat est encore dans toutes les têtes du board parisien. Il y a aussi Lassana Diarra, qui a pris sa retraite alors qu'il pouvait rendre encore de sérieux services au club de la capitale, ne serais-ce que par son impact physique. 

Ander Herrera comme apéritif

Une première recrue devrait soulager le coach parisien Thomas Tuchel. En effet, le  ​PSG ne devrait pas tarder à officialiser la venue d'Ander Herrera, en provenance de Manchester United. Réputé pour son professionnalisme et pour son travail acharné, cette recrue ne pourra faire que du bien au PSG qui n'avait enregistré jusqu'à là que l'arrivée de Leandro Paredes au poste de milieu de terrain. Avec Herrera, Thomas Tuchel va pouvoir s'essayer à de nouvelles combinaisons avec comme point de fixation Marco Verratti. 


Idrissa Gueye le guerrier

Les dirigeants parisiens devraient tenter de revenir à la charge pour Idrissa Gueye. Le milieu de terrain d'Everton possède toutes les qualités requises : il sait très bien être combatif sur le terrain, il peut même aller jusqu'à harceler le porteur de balle. Un style de jeu qui pourrait rappeler les heures de gloires d'un certain Blaise Matuidi. Il saura également être complémentaire du "Hibou" en se projetant facilement vers l'avant lors de contre-attaques.


Allan, une valeur sûre 

Le Brésilien a le profil idéal pour évoluer au PSG. Son abattage, sa capacité à imprimer le rythme dans le pressing et son état d'esprit de guerrier sont autant de qualités dont le PSG a tant besoin dans l'entre-jeu. Allan avait signé deux prestations de grande classe face au club de la capitale en Ligue des champions. 

Malgré une légère baisse de régime depuis le mois de janvier, il affiche une régularité remarquable au plus haut niveau depuis plusieurs saisons. À 28 ans, il est à la fois expérimenté et en pleine force de l'âge. La perspective d'un duo complémentaire avec Marco Verratti dans l'entre-jeu parisien a de quoi séduire. Le PSG va devoir sortir le carnet de chèque pour tenter de satisfaire Aurelio de Laurentiis, le président napolitain, particulièrement dur en affaires.


Nicolo Barella, une pépite suivie de très près par Leonardo

Grâce au retour de Leonardo, le Paris-Saint-Germain va jouer un rôle particulier sur ce mercato d'été, notamment en Italie. En effet, le directeur sportif Brésilien connaît parfaitement le football italien grâce à son très riche réseau.

De ce fait, le jeune milieu relayeur Nicolo Barella (22 ans) international et évoluant à Cagliari (sept sélections, deux buts) serait déjà sur la short-list du board parisien. Il dispute actuellement l'Euro espoir avec sa sélection nationale et nul doute que Leonardo suivra ses performances de très près. 

Le jeune Italien possède un profil semblable à celui de Marco Verratti. Très doué techniquement, il est capable de casser les lignes grâce à sa bonne vision du jeu et il n'hésite pas à aider ses coéquipiers, autant sur le plan défensif qu'offensif. 


En sélection nationale, le sélectionneur Roberto Mancini l'aligne sur le côté droit dans son milieu de terrain, aux côtés justement du "Hibou" parisien et de Jorginho. Nul doute que le staff parisien se frotte déjà les mains d'avance si Leonardo réussit à nouveau à réaliser un "coup à la Verratti", au nez et à la barbe des autres cadors européens.


Julian Weigl une vieille connaissance de Tuchel

Le club parisien a également sondé l'international allemand Julian Weigl (23 ans, 5 sélections), qui semble être une cible plus accessible au vu de son statut de remplaçant dans son club cette saison. Il a l'avantage d'avoir évolué pendant 2 années sous les ordres de l'actuel coach rouge et bleu au Borussia Dortmund (2015-2017). Déjà ciblé à plusieurs reprises par le club de la capitale, le jeune Allemand pourrait correspondre au style de joueur que cible le PSG, lui qui aime tant se projeter vers l'avant. 

Marquinhos, la solution maison

Cependant, Thomas Tuchel pourrait très bien aussi privilégier une piste interne : celle de Marquinhos. Pas de N.6 ? Pas de problème, pour Thomas Tuchel, qui a plus ou moins réussi à faire de son défenseur central Marquinhos un milieu défensif satisfaisant, lors du succès contre Liverpool (2-1) puis face à l'Etoile Rouge (4-1) cette saison en Ligue des Champions.


L'Allemand a mis en place, les deux fois, un système un peu hybride où l'ancien de l'AS Rome de 24 ans joue au milieu quand Paris a le ballon et redescend plus bas quand il ne l'a plus. "Que j'aime le rôle de Marquinhos dans ce système, tactiquement c'est très fort", avait par exemple apprécié l'internationale française Jessica Houara-d'Hommeaux, grande fan du PSG sur Twitter.


"Je commence à prendre les automatismes, le coach arrive à me mettre à une place quand j'ai le ballon qui est totalement différente de quand je ne l'ai pas, ce qui me laisse plus à l'aise", analyse le joueur.


À Belgrade, face à l'Etoile Rouge, il a effectivement réussi à mieux orienter le jeu que précédemment. Il a en outre bonifié sa performance par un but important, au moment où le PSG avait laissé l'Etoile Rouge revenir à 2-1.


​​Marquinhos, qui est de plus très apprécié dans le vestiaire parisien, pourrait, grâce à son comportement exemplaire, sa force mentale, et surtout son sens de la rigueur, être une piste plus que sérieuse pour le poste de sentinelle et libérer des fonds pour d'autres recrutements.