Les Bleues ont remporté hier soir le 3ème match de poule de la Coupe du Monde féminine dans la difficulté face au Nigéria, grâce à une double intervention de la VAR discutée. Score final : 1-0. Après un contact sur Viviane Asseyi en zone de réparation, les Bleues obtiennent un penalty à la 75ème minute. Wendie Renard, en charge de prendre l'avantage pour la France, effectue un tir non cadré. Le soulagement est de courte durée pour les Nigérianes.



​En effet, l'arbitre en contact avec la VAR, siffle un second penalty quelques secondes plus tard. La raison ? L'avancement de la gardienne nigériane Chiamaka Nnadozie qui n'a aucun pied sur la ligne. Depuis le 1er juin, certaines règles ont changé dans le football, et les gardiens doivent tous avoir au moins un pied sur la ligne au moment du tir d'un penalty.


​La confusion est d'autant plus importante que deux joueuses de l'Equipe de France étaient présentes à l'intérieur de la surface de réparation lors de ce tir, ce qui correspond à une seconde faute. Néanmoins, le penalty a été retiré, en faveur des Bleues, et cette fois-ci, Wendie Renard l'a envoyé au fond des cages.


​Le match se termine ainsi sur une victoire des tricolores et un goût d'amertume à cause de cet arbitrage inégal.


Les twittos n'ont pas manqué de réagir face à ce match discutable.


L'arbitrage décrédibilisé





​​


Le niveau de cette Coupe du Monde moqué​





En tous cas, l'ambiance semblait au rendez-vous​

​​

​​


On rigole toujours autant grâce à vous... merci !





Les Bleues terminent ainsi premières de leur groupe et connaitront leur futur adversaire de 1/8ème de finale demain soir au plus tard, suite aux résultats des groupes C et D.