​Alors qu'on aurait pu croire qu'il avait accepté de reprendre en main l'OM, après une saison compliquée, avec des garanties importantes au mercato, André Villas-Boas aurait accepté un tout autre projet tourné vers la jeunesse et les prix réduits.


Des joueurs à 5 ou 8 millions d'euros


Fini les Payet et Strootman à 25 ou 30 millions d'euros, le futur ​mercato de l'Oympique de Marseille devrait se tourner sur des jeunes ou des joueurs à la valeur marchande entre 5 ou 8 millions d'euros, seulement. 


Selon RMC Sport, lors des discussions avec Andoni Zubizarreta et Jacques-Henry Eyraud avant de signer, André Villas Boas aurait accepté de relever ce challenge très difficile de former une équipe compétitive qui devra lutter pour le podium avec de jeunes joueurs en devenir mais sans expériences et des joueurs peu chers.

Ce tournant dans l'OM Champion's Project risque de faire parler du côté des supporters. L'OM devrait viser durant ce mercato de jeunes joueurs de 20 à 22 ans avec un prix relativement faible. Une chose peu aisée actuellement lorsque l'on voit les départs de Moussa Diaby pour 15 millions d'euros à Leverkusen ou encore les 20 millions d'euros demandés par l'EAG pour Marcus Thuram. André Villas-Boas semble motivé et capable d'amener à maturité ses jeunes prochaines recrues. 


Boubacar Kamara en chef de file


L'Olympique de Marseille devrait donc accélérer dans la formation ou la post-formation des joueurs. Pour montrer le chemin, André Villas Boas aimerait conserver Boubacar Kamara pour le faire continuer à grandir. L'international français U20 serait cette fois enfin proche d'une prolongation tant attendue avec l'OM. Si Marseille veut rajeunir son effectif et son projet, le travail des recruteurs risque d'être encore plus compliqué. ​Le technicien portugais viserait 4 à 5 joueurs dont deux défenseurs, un latéral gauche, un milieu ou encore un attaquant. 

Les erreurs devront être à éviter comme l'arrivée de Nemanja Radonjic, qui n'a pas réussi son intégration. L'OM devra aussi ne pas prendre le même chemin que Lille l'an passé et Monaco cette année qui avec un projet de jeunes joueurs sont passés proche de la correctionnelle. 


Ainsi, Marseille aurait abandonné la piste menant au buteur du Paris FC, Silas Wamangituka, qui n'était pas jugé forcément apte à la pression du Vélodrome et déjà trop cher. La tâche s'annonce d'ores et déjà rude pour André Villas Boas.