Cela faisait quelques années qu'ils se tournaient autour, et après des mois de rumeurs, c'est désormais officiel, Eden Hazard est un joueur du ​Real Madrid. Un rêve qui se réalise pour le joueur Belge et un nouveau gros coup réalisé par le Real, qui continue son recrutement XXL en vue de la saison prochaine.  Portrait du nouveau numéro 7 de la Casa Blanca et retour sur son parcours qui l'a mené de ​Lille à la capitale Espagnole.


Son parcours


​Eden, ainé des frères Hazard vient d'une famille pas comme les autres, où les trois garçons ont réussi à réaliser le rêve de millions d'enfants, devenir footballeur professionnel.  Normal, me direz vous, quand votre famille vit pour le football et dont le père Thierry, est ancien footballeur de seconde division belge et dont la mère Carine a elle évoluée en division une. 


Ainsi, Eden a suivi l'exemple de ses parents. Petit déjà, il frappait la balle dans son jardin de Braine-le-Comte en Belgique et dans son club de l'AS Tubize, dans lequel il s'était fait remarquer à 11 ans par Anderlecht et ​Lille, mais dans lesquels il n'avait pas souhaiter allé si jeune, en écoutant les conseils de son père, souhaitant que le jeune prodige reste à la maison et ne parte que lorsqu'il sera prêt. 


Ce n'est donc qu'à 14 ans que le jeune Eden fera le grand saut en intégrant le centre de formation lillois et entame sa marche en avant vers le monde professionnel. C'est à seulement 16 ans, soit deux ans après son arrivée dans le nord de la France, que le surdoué Hazard, trop en avance par rapport à ses coéquipiers, intègre le groupe professionnel du ​LOSC, comme en témoigne Jean-Michel Vandamme alors directeur du centre de formation:


"Cela ne servait plus à rien de le laisser avec les jeunes du centre de formation parce qu’il voyait plus vite, il agissait plus vite, il jouait à un niveau qui ne correspondait pas à celui de ses coéquipiers, alors nous l’avons intégré au groupe pro à seize-ans. Face à ses qualités et sa capacité mentale à aller vers le haut niveau nous n’avions plus le choix".


Eden Hazard

Derrière, tout va très vite pour le jeune Belge, qui connaît ses premières minutes sur un terrain de Ligue 1, un soir de novembre 2017, à 16 ans, 10 mois et 17 jours. Pour sa première saison, il prend part à 4 rencontres. 


Pour sa deuxième saison, sous Rudi Garcia, il entre régulièrement en jeu. Il est titularisé pour la première fois face à Saint-Étienne lors de la quinzième journée et ne met que 26 minutes avant d'inscrire un but somptueux, d'une frappe terminant dans le petit filet après avoir enchaîné les passements de jambe. 


Il gagne de plus en plus de temps de jeu et devient titulaire indiscutable la saison suivante. Une saison où il découvre la Coupe d'Europe. Il prend part à 37 rencontres de championnat, pour 5 buts et 10 passes décisives. C'est à partir de la saison 2010/2011 qu'​Eden Hazard entre dans une autre dimension. 


Cette année là, il termine champion de France et est surtout nommé meilleur joueur de la saison. Il enchaîne les grosses performances, et découvre la Ligue des Champions, ce qui lui vaut d'être remarqué par Chelsea, qui le recrute contre un chèque de 33 millions d'Euros le 1er  juillet 2012. Il signe un contrat de 5 ans et devient le plus gros transfert de l'histoire de la Belgique. Il quitte donc Lille pour qui il aura disputé 194 matchs, pour 50 buts et 53 passes décisives.

FBL-EUR-C3-CHELSEA-ARSENAL-FINAL-TROPHY

Á Chelsea, il découvre un nouveau championnat, et commence son aventure en trombe, en étant nommé homme du match dès son premier match de ​Premier League. Une première saison réussie durant laquelle il sera choisi dans l'équipe type de la saison et remportera l'Europa League. 


En 7 ans en Angleterre, il n'aura eu de cesse de progresser et de s'imposer comme le leader technique de son équipe. Il aura, pendant ses 7 saisons à Londres, rempli son placard à trophées en remportant 2 Premier League, 1 Cup, 1 Coupe de la Ligue et surtout 2 Europa League, le tout en disputant 352 matchs, pour 110 buts et 92 passes décisives. Il quitte le club sur une bonne note, en remportant sa deuxième C3.


En sélection Belge, qu'il a découvert en novembre 2008, il est désormais le pilier et capitaine des Diables Rouges. L'apogée de sa carrière en sélection sera une demi finale de Coupe du Monde en 2018, match pendant lequel les Belges se font éliminer par l'Équipe de France. Certainement le plus grand regret de sa carrière. Aujourd'hui, il rejoint donc le ​Real Madrid pour un nouveau défi.

SOCCER UEFA QUALIF BELGIUM VS SCOTLAND


Son profil


Eden Hazard est le type de joueur que chaque club aimerait avoir dans son équipe. Si son poste de prédilection est celui d'ailier gauche, le Belge peut occuper tous les postes offensifs. Il a même déjà dépanné au poste d'avant centre. Joueur complet et technique, il est capable de faire la différence face à n'importe quel défenseur. Habile devant le but il est aussi capable de distribuer des caviars à ses attaquants. Des aptitudes parfaitement résumé par  Azpilicueta en 2018 au Daily Mail.

"Je connais Eden, nous sommes venus ici ensemble et j’ai joué contre lui en France. Je le vois jouer depuis longtemps mais, oui, je suis sûr qu’il peut être le meilleur. Il a cette qualité pour éliminer les défenseurs. C’est incroyable. Et cette saison, il marque davantage de buts et délivre plus de passes décisives. Avant, il jouait très bien, mais n’était peut-être pas assez égoïste. Messi et Cristiano Ronaldo, ils marquent 50 buts par an, mais c’est très difficile ici en Angleterre. S’il se montre plus agressif dans la surface, en marquant des buts et en faisant des passes décisives, il sera au sommet. Tout semble plus facile avec lui. Eden a toutes les qualités pour être le meilleur joueur du monde. Il est le meilleur joueur de l’équipe, mais il respecte aussi tout le monde, c’est une personne normale. Tout le monde l’aime au club"


Quel rôle au Real ?


Eden Hazard arrive en tant que nouvelle star du Real Madrid. Si son numéro n'est pas encore officialisé, il pourrait toutefois porter le numéro 7, le même qu'un certain Cristiano Ronaldo. lI est la recrue le plus clinquante d’un ​mercato cinq étoiles du​ Real Madrid de Zinedine Zidane, renforcé par les venues de Luka Jovic (Eintracht Francfort), Ferland Mendy (OL) et Eder Militao (Porto). Désiré par Zidane, il arrive dans le but de permettre au club de gagner à nouveau la Liga et la Ligue des Champions. Cela tombe bien, c'est ce que le joueur désire également.

"C'était mon rêve, étant petit, de jouer au Real Madrid. J'ai juste envie, dans un mois, de pouvoir commencer à jouer au football sous ce nouveau maillot et remporter de nombreux trophées".


FBL-ESP-BEL-REAL MADRID

Zinedine Zidane pourra utiliser Eden hazard dans deux positions. Un système à trois pointes avec Hazard à gauche qui repique dans l'axe ou s'excentre pour centrer et qui combine/permute avec Vinicius, son pendant à droite alors que Benzema joue entre les lignes et profite de la configuration en trident pour aimanter et convertir les ballons.


Hazard peut aussi jouer "mediapunta", c'est à dire en neuf et demi. Vinicius et Benzema seraient ainsi sur le front de l'attaque et profiteraient des inspirations de l'ancien joueur de Chelsea et de ses courses en diagonale, sans oublier son aspiration des défenseurs. Le rôle des latéraux, dont Ferland Mendy, serait mis en valeur dans cette configuration.


Pour conclure, Hazard arrive à ​Madrid avec plein de modestie mais avec de l'ambition à revendre.


"Je ne suis pas un galactique, pas encore. J'espère le devenir un jour. Je suis Eden Hazard. Je ne me considère pas comme un galactique, mais comme un bon joueur."


La recrue parfaite on vous dit.