​Charlie Hebdo a de nouveau fait parler de lui en sortant une couverture plus que tendancieuse en référence au lancement de la Coupe du Monde Féminine de football


La une se passe bien évidemment de commentaires.

​​Riss, le rédacteur en chef y est allé de son petit édito légèrement provocateur, mettant un tacle à l'industrie du football. "Le foot Féminin devra-t-il aussi participer à l'abrutissement des foules pour être pris au sérieux et considéré comme l'égal du foot masculin".

Un édito qui laisse supposer que c'est un plaidoyer pour le foot féminin et non un trait d'humour graveleux sans aucune arrière pensée moralisatrice derrière.


Libre à chacun ensuite d'apprécier ou non l'humour de la rédaction du canard satirique devenu le symbole de la liberté d'expression lors des malheureux attentats qui ont eu lieu en janvier 2015. 


Qu'on soit Charlie ou non, aucun doute que cette une risque d'être au cœur des conversations dès demain à la machine à café.