​​Lionel Messi tente de se remettre de la fin de saison cauchemar du ​FC Barcelone... De retour avec l'Albiceleste, "El Capitan Leo" cherchera à remporter son premier titre continental au Brésil. Il espère une autre issue que ses dernières participations au sein de cette Copa America qui lui échappe depuis près de 12 ans. 


La chaîne argentine Tyc Sports a pu interviewer la Pulga, juste avant un entraînement général de la sélection. La star sud-américaine s'est permis à une cocasse anecdote sur son fils, Mateo. 


Du haut de ses trois petites années, il a déjà choisi son camp. Déjà si jeune, le cadet de la famille Messi cherche déjà à être en contradiction avec son père et se permet même de le railler ainsi que son frère de 6 ans, Thiago. Il affirme être un grand supporter du ​Real Madrid, au plus grand dam de ses parents... 


"L’autre jour, nous jouions à la maison et Mateo m’a envoyé une pique en pleine face. On tapait dans le ballon et il m’a dit ‘je suis pour Liverpool, je suis pour Liverpool’, qui venait de nous battre. C’est pour ça que je dis qu’il ne s’en rend pas encore bien compte. Il m’embête aussi avec Valence: 'eh, Valence a gagné, yes !' A la télévision, quand il voit les buts de Madrid, il crie sur son frère, poursuit l’attaquant. Quand nous regardions le Real, il criait sur les buts et Thiago bouillait. Il criait ‘but de Madrid’ et regardait son frère pour voir s’il s’énervait. Je ne sais pas d’où vient cette passion. Mais il devient un fan de Madrid et cela rend fou son frère, " a-t-il expliqué, sourire aux lèvres. 

Lionel comme Thiago, fans du Barça, le vivent assez mal, d'après les dires du principal intéressé. Nous imaginons bien que le caractère taquin du garçon ne fera que s'accentuer au fil des années... Entre son premier enfant qui le note à la fin de chaque rencontre et le second qui le nargue sur son attachement au club catalan, les soirées doivent être longues pour Leo Messi