Gianni Infantino a été réélu ce mercredi à Paris pour un deuxième mandat à la tête de la FIFA jusqu'en 2023. Il est celui qui avait remplacé Sepp Blater à la tête de la Fédération Internationale de Football ​après les scandales de corruption qui avaient ébranlé l'institution. 


 

Ancien numéro 2 de Michel Platini à l'UEFA, Gianni Infantino a été le seul candidat à se présenter pour cette "élection". Il a été élu par acclamation devant les 211 fédérations membres de la FIFA.

Gianni Infantino est l'instigateur du projet d'élargissement de la Coupe du Monde de 32 à 48 équipes. Alors qu'il souhaitait ce format être instauré dès le Mondial au Qatar, l'Italien a subi un coup d'arrêt qui ne verra pas le jour en 2022 mais probablement en 2026 dans un tournoi organisé par le trio Etats-Unis - Canada - Mexique.