​Unai Emery n'aura pas laissé une trace indélébile au Paris Saint-Germain. Après deux saisons décevantes, l'entraîneur espagnol est parti sans que les joueurs ou les dirigeants ne le regrettent. Depuis son départ, les critiques venant de ses anciens joueurs fusent à son encontre.


En  Septembre 2017, Unai Emery entamait sa seconde saison sur le banc du ​Paris Saint-Germain avec deux nouvelles cordes à son arc : ​Kylian Mbappé et Neymar. Si l'arrivée du jeune français n'a pas fait trop de vague dans le vestiaire parisien, celle du Brésilien a été bien plus compliquée. 


En effet, alors que le PSG affrontait l'Olympique Lyonnais lors d'un match de Ligue 1, ​Edinson Cavani a voulu tirer un penalty qui lui aurait permis de devenir le meilleur buteur de l'histoire du club. ​Neymar avait cependant refusé et avait transformé ce penalty sous les sifflets du Parc des Princes. 

Cette affaire, surnommée le "Penalty gate", a été reprise dans tous les médias. Pour l'Uruguayen, le principal responsable de cette affaire n'est autre que l'entraîneur, comme il l'a expliqué dans une interview accordée à ESPN.


"Pour moi, c’était la responsabilité d’Unai (Emery ndlr). L’entraîneur devrait toujours être clair au sujet du tireur de pénalty avant le match. J’ai dit à Ney: "Je tire", mais bon, nous sommes rentrés au vestiaire un peu fâchés. Et là, je lui ai dit ce que je pensais. C’était entre les mains d’Emery, qui a finalement décidé que le tireur devrait être Neymar."


Si les deux attaquants du club francilien s'entendent beaucoup mieux aujourd'hui, la popularité d'Unai Emery ne grandit toujours pas du côté de Paris et de la ​Ligue 1.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr