​Comme un lot de consolation après la défaite en demi-finale de la Ligue des Champions, le FC Barcelone affrontait le FC Valence pour tenter de mettre la main sur une 31ème Coupe d'Espagne. L'occasion pour les hommes d'Ernesto Valverde de réaliser le doublé Coupe-Championnat pour la deuxième fois consécutive. Surclassé par une belle équipe de Valence, le ​Barça s'est incliné dans cette finale (1-2). Par conséquent, il ne s'offrira pas de deuxième doublé de suite. 


J. Cillessen - 4

Les points forts : Sale soirée pour Cillessen.

Les points faibles : Une soirée délicate pour l'international néerlandais. Il n'a pas eu grand chose à faire à part chercher le ballon au fond de ses filets à deux reprises. De plus, il n'a pas été très rassurant sur ses ballons joués au pied.


N. Semedo - 3 

Les points forts : Une présence offensive de tous les instants, mais cela a eu des répercussions sur son travail défensif. 

Les points faibles : Un alignement très précaire sur le premier but encaissé (22'). Il a encore montré des largesses défensives inquiétantes. Un aspect de son jeu où le Portugais doit encore progresser. Remplacé à juste titre à la mi-temps... 

(45') Malcom 6,5 : Très belle entrée de l'ancien Girondins qui a tout de suite apporté plus de danger sur le côté. Sa capacité d'élimination a mis à mal son vis-à-vis qui a multiplié les fautes. Cependant, son dernier geste a connu beaucoup de déchets. 


G. Piqué - 5,5 

Les points forts: grand artisan du succès Blaugrana avec des interventions de grande classe devant les attaquants du FC Valence. Un sauvetage remarquable en début de rencontre (5') qui  a permis de conserver le score nul. Il a géré la défense d'une grande sérénité. 

Les points faibles : sans réaction comme toute son équipe lors des offensives du FC Valence, il a souvent été gêné par l'excellent positionnement de Gameiro. 


C. Lenglet - 6

Les points forts : il a parfois bien lu les trajectoires des centres, avec une bonne anticipation dans ses duels. Sur un beau coup de tête qui a heurté le poteau, il a permis à son équipe d'y croire à nouveau dans cette finale.

Les points faibles : une moins bonne relance et un placement parfois approximatif sur certaines actions.


J. Alba - 4

Les points forts : une bonne débauche d'énergie sur son côté.

Les points faibles : dans le vent sur le but inscrit par Gameiro, il n'a pas eu la lucidité escomptée (22'). Egalement, débordé sur le second (33'), il a vécu un cauchemar sur le plan défensif dans cette finale. 


S. Busquets - 5,5

Les points forts : toujours aussi précieux à la récupération, avec des tacles incisifs et propres pour stopper les contres de l'équipe adverse. 

Les points faibles : ses passes qui habituellement se montrent très dangereuses ont été pour la plupart lues par la défense du FC Valence. 


I. Rakitic - 4,5

Les points forts : Il a souvent été à la construction des actions barcelonaises. Il a tenté de ramener un peu de rythme dans une attaque très stérile. 

Les points faibles : souvent dans un faux rythme. 

(77') C.Alena : pas une très bonne entrée avec peu d'occasions, et des passes ratés. 


Arthur - 4

Les points forts : toujours la même chanson, une bonne conservation du ballon et des passes précises.

Les points faibles : cependant, il a toujours ce jeu quelconque qui n'apporte pas grand chose à la dynamique barcelonaise. Manque de tranchant, manque d'idées dans le jeu de l'ancien de Grémio.

(45') A.Vidal 5,5 : dans une position plus offensive, il a énormément perturbé la relance des défenseurs du FC Valence. 



S. Roberto - 4,5 

Les points forts : une meilleure seconde période où il a été remis à un poste qu'il connaît mieux. Il a mieux réussi à combiner avec Malcom ce qui a apporté plus de danger dans le camp valencien. 

Les points faibles : une première période exécrable. Positionné à un poste plus offensif, l'Espagnol n'a rien apporté dans ce domaine. De plus, repli défensif a laissé à désirer. Beaucoup de mauvais choix de la part du Blaugrana. Ernesto Valverde doit regretter son choix de ne pas avoir titularisé Malcom. 


P. Coutinho - 3,5 

Les points forts : une partie ratée pour changer. 

Les points faibles : l'international brésilien a été en difficulté. Son jeu a sans cesse semblé être forcé. Il a également un peu trop souvent porté le ballon pour rien. Peu d'occasions, il a traversé cette finale tel un fantôme. 


L. Messi - 7 

Les points forts : orphelin de Luis Suarez, ​la Pulga a dû être au four et au moulin. Tantôt à décrocher pour organiser et également à la finition, il s'est créé la majeure partie des occasions barcelonaises. Il a sonné la révolte de son équipe (73') en inscrivant son 51ème but cette saison. Monstrueux... 

Les points faibles : encore trop seul, c'est le majeur point faible de l'Argentin cette saison.