​Avant le dernier match de la saison contre Montpellier, l'OM a rendu hommage à son défenseur portugais Jorge Rolando, qui partira libre cet été. 


Vendredi, l'​Olympique de Marseille a mis fin devant son public à une saison noire. L'occasion de faire ses adieux à Rudi Garcia, mais aussi à Jorge Rolando. Quatre ans plus tard, et après une centaine de matchs, le "Colosse du Cabo Verde" a eu le droit à un dernier hommage à l'Orange Vélodrome pour célébrer la fin d'un joli chapitre, même si tout n'a pas toujours été rose. 

Avant le coup d'envoi, les Phocéens ont honoré leur défenseur central de 33 ans en lui remettant un maillot collector, floqué du numéro 123, comme le nombre de rencontres qu'il a disputées sur la Canebière. De plus, l'international portugais s'est vu remettre une photo de son but décisif contre Salzbourg l'an passé, en demi-finale de Ligue Europa.

Apprécié par le public olympien, ​Rolando laissera l'image d'un joueur qui n'a jamais triché, et toujours joué avec ses qualités. Lourdement critiqué à son arrivée à l'OM, il a rapidement renversé les opinions à force de travail. 


​En fin de contrat en juin, l'ancien de Porto ou de l'Inter Milan quittera le club phocéen cet été, après une saison pauvre en temps de jeu (il n'a participé qu'à dix rencontres de Ligue 1). 


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr