Rayan Cherki, la dernière merveille du ​centre de formation rhodanien a encore fait parler la poudre ce week end après un rush de 40m en solitaire.


En marge d'un quart de finale des play off du championnat de France U17 contre le FC Nantes - grand favori de la compétition - le Gone a en effet fait parler sa technique et sa vitesse pour aller inscrire un but sublime face à des canaris à l'arrêt.

Un joueur imprévisible

À même pas 16 ans et battant tous les records de précocité - il a inscrit un but en Youth League a seulement 15 ans et 33 jours - il fait naturellement l'unanimité auprès de tous les observateurs 


"Tout est facile pour lui. Il est plein d’incertitudes dans son jeu, avec son immense variété de dribbles et de feintes. Par exemple, je n’ai jamais su quel était son pied fort." confiait Cyrille Dolce son entraîneur en U15 à 20MIN.


L'Europe se l'arrache

Cela a naturellement suscité les convoitises de l'Europe entière comme en atteste l'intérêt récent de Manchester United et d'autres cadors européens. Autant dire que les dirigeants rhodaniens font tout leur possible pour boucler très rapidement ce dossier car le natif de Lyon n'a toujours pas signé de contrat professionnel avec l'​OL


Il ne dispose en effet que d'un accord de non sollicitations (ANS) qui prend fin au mois de juin prochain, ce qui paraît léger au vu des espoirs placés sur les épaules du jeune milieu offensif. Nul doute que Jean-Michel Aulas saura trouver les arguments financiers et sportifs pour convaincre son joyau de poursuivre l'aventure. 


Il a d'ailleurs dans cette optique là, commencé à s'entraîner avec les pros sous les ordres d'un Bruno Genesio dithyrambique au micro de Téléfoot.


“C’est un joueur qui a des qualités exceptionnelles. Il travaille déjà avec le groupe de National 2 depuis le début de la saison, ce qui est assez rare pour un joueur de 15 ans. Il est mature, il a de grosses qualités techniques. Il me rappelle Hatem Ben Arfa”


Une formation à terminer

Comme tous les joueurs naturellement doués, il faudra cependant faire attention à certains écueils pour le voir continuer sa progression. Ses entraîneurs pointent en effet un certain manque de rigueur dans le replacement défensif, Pierre Chavrondier son coach en U17 note ainsi "un manque de rigueur tactique... mais on a tendance à être moins exigeant avec lui sur le repli défensif au vu des différences qu’il fait"


Cyrille Dolce est quant à lui plus enclin à critiquer son manque d'altruisme par moment sur le terrain "C’est un joyau brut et il doit encore épurer son jeu et développer son altruisme, son lien aux autres" 


Rayan Cherki fêtera ses 16 ans au mois d'août prochain, en espérant pouvoir le voir briller sous les couleurs lyonnaises avec l'équipe fanion le plus rapidement possible.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr