​Un projet qui tombe à l'eau, des supporters qui se désolidarisent et un Mohamed Henni qui ne manque jamais une occasion de faire parler de lui et ce malgré une belle victoire de son équipe sur la pelouse de Toulouse (2-5).


Une victoire qui compte pour du beurre, même si elle rapproche les Marseillais de la cinquième place ​en Ligue 1, l'OM continue péniblement d'en finir avec cette saison pittoresque sur tous les plans. 

Dans l'indivision aujourd'hui la plus totale malgré un semblant de stabilité à la direction, ​l'Olympique de Marseille vivra une transition délicate la saison prochaine en l'absence de compétitions européennes. Véritable échec sur le plan sportif, institutionnel et financier (déficit de 90 millions d'euros, plus un manque à gagner de 30 millions), le club marseillais peut déjà s'attarder sur "l'après" sauf pour un homme qui compte bien toujours s'exprimer dans la défaite comme dans la victoire. 


"L'OM, ils sont forts seulement quand ça ne sert à rien. Pourquoi l'OM ne bat pas le PSG 5-2 ou Lyon la semaine dernière ? C'est le sixième Project ou le Radonjic Project ? On a été nuls toute l'année. Défensivement nul. Offensivement nul.

I​l faut prendre tous les joueurs de l'OM, les mettre dans un bateau et nommer Rudi Garcia comme capitaine pour ensuite qu'ils prennent tous le large. Ils sont trop nuls. Je pensais qu'on finirait en Ligue des Champions pour affronter le Real Madrid. Au final, on ne va même pas affronter la Real Sociedad.

​On est même pas en Europa League, ​cette coupe de merde. On ne mérite rien cette année. On ne veut plus jamais de cette équipe. Garcia, c'est l'entraîneur le plus nul de l'histoire. Le José Mourinho d'AliExpress."

Vivement la fin de la saison pour tout le monde.