À la recherche d'un entraineur depuis le départ de Bruno Genesio, le président de ​l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, voulait à tout prix attirer... Christophe Galtier. Sans succès.


Jean-Michel Aulas l'a confirmé ce samedi soir en zone mixte après la large victoire de son équipe face à Caen (4-0). Suite au départ de Bruno Genesio du banc de lyonnais, le patron des Gones a annoncé l'arrivée de Juninho au poste de directeur sportif et de Sylvinho en tant qu'entraineur pour la saison prochaine


Un choix surprenant de la part d'Aulas puisque le Brésilien n'a aucune grande expérience comme coach principal et que plusieurs grands noms ont été évoqués pour reprendre les rênes de l'OL : de José Mourinho à Laurent Blanc en passant par Patrick Viera, Rafael Benitez ou encore Jorge Jesus. Au final, le président olympien a opté pour la proposition faite par Juninho.


Mais avant la désignation de Sylvinho, l'emblématique figure du football français souhaitait à tout prix attirer l'ancien coach de l'AS Saint-Etienne : Christophe Galtier.


Une offre refusée de la part de Galiter


En effet, selon les informations du journal Le Parisien, Aulas aurait ciblé le technicien du LOSC, qui était même la priorité du président pour entraîner les ​Gones la saison prochaine. Ainsi, durant de longues semaines, le dirigeant lyonnais aurait fait le forcing pour s'attacher ses services. Mais sans succès puisque Galtier souhaitait continuer l'aventure avec les Dogues et a donc refusé toutes les ​offres du club rhodanien.


Reste à savoir si le choix de Juninho sera le bon.


Suivez-nous sur Instagram : @90min_fr