A deux journées de la fin du championnat, Monaco n’est toujours pas assuré de se maintenir en Ligue 1 la saison prochaine. Une situation qui inquiète le Prince Albert II, qui a taclé le manque d'implication de certains joueurs.


Actuellement 17ème au classement, l’​ASM doit impérativement s’imposer ce samedi face à Amiens puis lors de la dernière journée face à Nice, au risque de voir ses poursuivants lui passer devant. Caen (18ème), à égalité de point avec Monaco et Dijon (19ème) est toujours en course pour se maintenir dans l’élite la saison prochaine.


Dans un entretien accordé à Monaco-Matin, le Prince Albert II a pointé du doigt plusieurs personnes responsables de cette situation.


Alors que Leonardo Jardim avait été rappelé en urgence en janvier dernier sur le banc de l’AS Monaco, il semblerait que la cote de l’entraîneur portugais aie perdue de sa superbe auprès du souverain.


"Bien sûr, il peut y avoir des renforts à l'avenir mais si Jardim n'arrive déjà pas à mobiliser l'effectif et le vestiaire autour des matches qui sont à notre portée... Nîmes est une équipe assez solide et qui a fait un bon match (samedi dernier, victoire des Gardois 1-0), mais elle était, je pense, à notre portée. Il y a de quoi s'inquiéter".


 "Les joueurs devraient être un peu plus attentifs" 

En revanche le Prince de Monaco est beaucoup moins clément avec l’attitude de certains joueurs qu’il considère comme responsables des mauvais résultats du club.


"Les joueurs devraient être un peu plus attentifs et penser qu'ils sont observés en dehors du terrain et du centre d'entraînement, rappelle-t-il en réponse à une question sur l'hygiène de vie dénoncée par des supporters monégasques. S'ils se laissent aller dans des lieux publics trop tard le soir, c'est sûr qu'ils vont être pointés du doigt. C'est à eux de prendre leurs responsabilités."


Visiblement agacé, le Prince Albert ne s'arrête pas la.


"Il y a peut-être eu des erreurs de recrutement en début de saison et jusqu'à 17 blessés par la suite, mais il y a eu quand même des arrivées de bons joueurs. Et si on ne peut pas compter sur les joueurs importants pour jouer les matches importants, c'est presque à désespérer. On essayera d'être avec eux jusqu'au bout et on tirera les conclusions en fin de saison."


Les joueurs de l'ASM ont désormais deux rencontres pour sauver le club de la principauté et redonner le sourire à leur prince. 


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr