​Prêté par le Torino jusqu'à la fin de saison au ​Stade Rennais, Mbaye Niang a clairement annoncé son souhait de continuer avec le club breton. 


Une saison pour le moins contrastée pour Mbaye Niang. Après une Coupe du Monde 2018 convaincante avec le Sénégal, le joueur de 24 ans a décidé de ​s'engager avec le ​Stade Rennais après que l'entraineur de l'époque, Sabri Lamouchi l'ait convaincu de le rejoindre. 


À l'image du club breton, l'ancien attaquant de l'AC Milan a connu quelques difficultés en début de saison, mais depuis l'arrivée de Julien Stéphan sur le banc ​rennais, le natif de Meulan-en Yvelines retrouve des couleurs en étant repositionné à la pointe de l'attaque. Le joueur formé à Caen réalise un exercice plutôt réussi en ayant inscrit 11 buts et délivré 5 passes décisives toutes compétitions confondues. 


Outre ces statistiques, l'international sénégalais pèse sur les défenses adverses et sa complicité sur le terrain avec Hatem Ben Arfa est exceptionnelle. Alors que la fin de saison approche, son avenir est plus que jamais indécis.


"Je suis heureux, je prends du plaisir ici"


Lors d'un entretien accordé à Ouest-France, Mbaye Niang a confié vouloir continuer l'aventure avec le vainqueur de la Coupe de France :


" Dès que le coach, Julien Stéphan est arrivé, il a mis mes qualités en avant. Il m'a conforté comme numéro 9. Quand je rentre sur le terrain, je veux garder les ballons pour l'équipe, être utile. Serai-je toujours à Rennes la saison prochaine ? Il faudra demander au président. Oui j'aimerais bien. Je suis heureux, je prends du plaisir ici, je suis épanoui" a-t-il assuré.

Reste à savoir quelle sera la décision des dirigeants du ​Stade Rennais qui disposent d'une option d'achat à hauteur de 15 millions d'euros. En tout cas, l'actuel coach français veut encore le garder : " M'Baye, il a très clairement fait une seconde partie de saison très bonne. C'est un attaquant de haut niveau. Si le président souhaite lever son option d'achat, l'entraineur que je suis aujourd'hui n'y mettra pas son véto".


Bonne nouvelle pour Niang qui pourra (enfin) confirmer tous les espoirs placés en lui.