Lié au Paris Saint-Germain jusqu'en juin 2020, Edinson Cavani a affirmé sur Canal + son intention d'honorer son contrat à l'issue de la victoire face à Monaco (3-1). La position des dirigeants parisiens reste néanmoins floue et pour Christophe Dugarry, un départ est inéluctable. 


Le match contre Monaco (3-1) comptant pour la 33e journée de ​Ligue 1 a permis aux Parisiens d'officiellement sceller leur titre de Champion de France. Un soulagement serait-on tenté de dire à la suite des trois contre-performances (Strasbourg, Nantes et Lille) venues repousser l'échéance. Mais, outre le trophée, Thomas Tuchel et les fans ont surtout pu se réjouir du retour sur les terrains de deux de leurs chouchous: Neymar et ​Edinson Cavani


" Mbappé avant-centre, la suite logique"


S'il a affirmé son intention de rester à l'issue de la rencontre au micro de Canal +,  l'Uruguayen en fin de contrat en juin 2020 pourrait tout de même disputer ses dernières minutes sous le maillot du ​PSG. Et pour cause, le président Nasser Al-Khelaïfi ne supporterait pas un ​départ gratuit du Matador qui pourrait donc être contraint de plier bagage cet été. C'est l'avis de Christophe Dugarry. À contre-cœur, le membre de la Dream Team RMC Sport estime cette issue inéluctable:


"Cela fait déjà un moment pour moi qu'il aurait dû partir. Je pense que le sens de l'histoire au PSG, c'est Mbappé avant-centre, résume notre consultant dans Team Duga. Il a mis 30 buts cette saison, quelques-uns encore au poste d'ailier droit certes. Mais c'est la suite logique des choses. 

Je pense que Cavani est encore à 100% dans sa tête, il a encore largement de quoi jouer deux saisons au très haut niveau. Il n’a jamais été jugé à sa juste valeur au PSG. Il incarne pourtant tout ce dont le club a besoin en termes d’intensité, de volonté, de travail, d’abnégation. Je trouve aussi que cette saison, il a malgré tout été moins performant dans l’investissement. Et même si je l'aime, Cavani fait partie des joueurs qui n'ont pas permis au PSG - que ce soit sa faute ou pas - de passer des caps. Je pense qu'il faut repartir sur autre chose."


En cas de départ d'Edinson Cavani, les dirigeants parisiens penseraient, selon la presse italienne,  à Mauro Icardi, dont la valeur est estimée à 70 millions d'euros.


  • Rejoignez-nous sur le nouveau compte Instagram : @90min_fr