FBL-FRA-LIGUE1-PSG-MONACO

Ligue 1 : L'équipe-type de la 33e journée

Voici l'équipe-type de cette nouvelle journée de championnat de France, marquée avant tout par le sacre parisien, mais aussi par les victoires marseillaise, lyonnaise et stéphanoise.

1. Brice Samba (Caen)

Heureusement que Malherbe a ce gardien dans ses rangs, sinon... Le portier normand a encore réalisé une très belle prestation sur la côte d'Azur : il repousse le penalty de Walter à la demi-heure de jeu, il détourne en corner une frappe Srarfi, il sort une double parade devant Sacko et Lees-Lelou, sans compter les sorties aériennes et la frappe de Jaziri en toute fin de partie. Du grand art.

2. Marquinhos

Il avait des clients en face et pourtant ils n'ont pas vu le jour. Ce match est assez symbolique de cette saison où le Brésilien a pris une ampleur différente au sein de l'équipe. Satisfaisant en défense comme au milieu, il fait partie des joueurs sur lesquels il faut s'appuyer pour vaincre le signe indien en C1 l'an prochain. Champion mon frère !

3. Cédric Yamberé (Dijon)

Voilà un joueur peu médiatisé de notre championnat. Le défenseur centrafricain de 28 ans a été très bon face au Stade Rennais vendredi soir. Le grand défenseur dijonnais a été impérial en charnière centrale et a pleinement participé au succès important des siens.

4. Vitorino Hilton (Montpellier)

Il va jouer jusqu'à cinquante ans, il faut se le dire. Le défenseur brésilien est inusable et toujours aussi bon, bien que quadragénaire. En Alsace ce week-end, le vétéran montpellierain a fait ce qu'il fait de mieux : se placer au bon endroit, couper les trajectoires, être l'exemple même du défenseur intelligent qui analyse les situations.

5. Malang Sarr (OGC Nice)

Le latéral niçois a impressionné par sa débauche d'énergie dans cette rencontre. De plus, il est à l'origine du penalty obtenu par son équipe en bottant le coup franc qui pousse Djiku à la faute. Si toute l'équipe avait été au niveau du franco-sénégalais, Nice aurait sûrement trouvé la faille.

6. Luiz Gustavo (OM)

Récemment, on retrouve le milieu de terrain brésilien de la saison passée. Il est à nouveau buteur dès le début de la rencontre, à bout portant. Mais au-delà de ça, il a repris son rôle de leader dans la hargne et la récupération, le tout en n'étant forcément pas au top physiquement. 

7. Houssem Aouar (OL)

Auteur de deux passes décisives, le jeune milieu lyonnais a fait valoir sa qualité dans ce domaine. Il délivre une ouverture de première qualité à Depay depuis son camp pour l'ouverture du score et récidive une vingtaine de minutes plus tard dans le dos de la défense angevine, cette fois-ci pour Teririer qui double la marque. Il a donné l'impulsion à son équipe, qui n'a pas lâché Genesio.

8. Téji Savanier (Nîmes)

Le milieu de poche est l'une des révélations de la saison, incontestablement. Il a encore été décisif face aux Girondins dans son antre des Costières ce samedi : il excelle dans les phases arrêtées et marque dans un premier temps sur penalty avant de donner sur corner le deuxième but à Ripart. Il va avoir de nombreux prétendants pour l'accueillir au mercato estival.

9. Andy Delort (Montpellier)

On ne peut que regretter son irrégularité. Delort a inscrit à Strasbourg ses douzième et treizième buts cette saison, tout de même. Des réalisations de pur buteur, à l'affût dans la surface d'un centre bien donné ou d'un ballon repoussé. Une belle partition par ailleurs.

10. Kalifa Coulibaly (Nantes)

L’attaquant malien était partout face aux picards ce dimanche après-midi. Il a effectué une deuxième période de feu. Il est l'auteur du premier tir cadré de la rencontre à la... 47e minute. Il ouvre le score d'un joli enchaînement deux minutes plus tard, et double la mise d'une tête sur corner cinq minutes après. N'en jetez plus, c'est lui qui a fait basculer le match pour les Canaris. Une bonne pioche depuis son arrivée de Belgique.

11. Kylian Mbappé (PSG)

La Ligue 1, c'est décidément trop facile pour lui. Il est le plus jeune joueur de l'histoire du championnat de France a atteindre les trente buts inscrits sur une saison. Mbappé s'est encore baladé dimanche soir face à son ancien club : un enchaînement contrôle dans la course et extérieur, un enroulé de l'intérieur du pied après un une-deux biens senti et une réalisation de pur buteur sur un centre millimétré. Et encore, il touche le poteau du gauche. Le meilleur joueur de Ligue 1