Le Paris-Saint-Germain, déjà Champion de France quelques heures plus tôt, confirme son titre de la plus belle manière. Les hommes de Thomas Tuchel ont facilement disposé de Monégasques timorés et en manque de solutions devant. Il aura fallu un doublé de Kylian Mbappé en première période pour que Paris prenne un avantage déjà conséquent. 


La sentence s’avérera plus sévère lorsque le jeune Champion du Monde inscrira ensuite son triplé. Golovin réduira l'écart sans pour autant sauver l'honneur bafoué du Rocher. Neymar a fait son grand retour à la compétition en rentrant à la mi-temps.


Les notes des Parisiens 


Alphonse Areola - 7 : Deux parades de grande qualité. Sinon, Areola n'aura été que très peu inquiété et se contentera d'intercepter quelques centres imprécis.


Colin Dagba - 6 : Une prestation très encourageante. C'est certainement le jeune le plus prometteur de cette génération parisienne. Il est dans son jardin et tente des accélérations osées aux côtés de Dani Alves. Cette bonne volonté se poursuivra dans son repli toujours intéressant.

Thilo Kherer - 4 : Kherer ne donne toujours pas satisfaction... Il a une fâcheuse tendance à se jeter en un contre un. Il n'est pas très convaincant quand il s'agit d'être imposant dans ses duels aériens. Le seul but encaissé réside dans une erreur de sa part. 


Marquinhos - 7 : Taille patron. Lui par contre sait se distinguer par sa présence à tous les niveaux. S'il y en a bien un qui a réussi à devenir le leader défensif de cette équipe, c'est bien lui. 


Presnel Kimpembe - 5 : Pareillement que pour Kherer, nous ne le sentons pas à l'aise et serein. Il relance moyennement et ne s'est pas distingué par son intelligence dans sa gestion des accélérations de Martins. 


Layvin Kurzawa - 3 : Une prestation en une seule mi-temps très moyenne. Kurzawa ne donne aucun signe de satisfaction. Peu de présence. Neymar (5) est rentré à sa place tout en donnant une belle partition. Des dribbles, de l'énergie tout en se préservant des contacts. 

​​Leandro Paredes - 6 : Paredes enchaînait jusqu'ici des prestations brouillonnes. Contre Monaco, il s'est enfin dévoilé au grand jour. Un jeu long parfait, des décisions intelligentes, toute la panoplie dont un milieu relayeur doit être doté. À lui de le prouver sur le long terme. Edinson Cavani (5) l'a suppléé en revenant lui aussi à la compétition. ​Cavani a été à la hauteur du rendez-vous.


Marco Verratti - 6 : Verratti est lui aussi intéressant de son utilisation du ballon. Entre le numéro 6 et 8, il a su trouver le juste milieu. Il est à l'origine du second but d'école de Mbappé par sa grande vision. Julian Draxler (4) l'a remplacé sans impact particulier.

Dani Alves - 7 Malgré une prestation plus que moyenne dans le contenu, il a délivré deux passes décisives importantes. ​Alves n'a pas été très précis et soigneux sur ses retours défensifs.

Moussa Diaby - 4 : Diaby a eu les moyens de se mettre en valeur en première période. Il a été à l'origine du premier but de Mbappé. Ensuite, l'entrée de Neymar la complètement éteint au vu des échanges incessants entre le Brésilien et le Champion du Monde. 


Kylian Mbappé - 9 : ​Mbappé a inscrit un splendide triplé. Ces trois réalisations ont été terriblement importantes au vu de la faiblesse offensive des joueurs à côté de lui. Ses appels toujours parfaits le mettent dans le bon sens du but tout de suite. Il prouve encore une fois sa suprématie sur le Championnat français.


Grâce à un Mbappé génial, le PSG confirme son nouveau titre de Ligue 1. Monaco aura manqué de tout pour inquiéter un Champion de France affaibli mais trop fort.