Sans Griezmann ni Diego Costa tous deux suspendus face à Eibar, Álvaro Morata était titulaire lors de la victoire 1-0 des Colchoneros. L'attaquant espagnol a eu de nombreuses occasions mais n'a pas réussi à concrétiser. Au delà du score, c'est surtout un geste qui n'est pas passé si inaperçu que ça qu'il fallait noter samedi après-midi.


Un match âpre et disputé

Thomas Lemar

Comme attendu, les joueurs basques commencent le match avec beaucoup de pressing et donnent le tempo à ceux de l'Atletico de Madrid. Il faudra attendre la 86e minute pour voir le premier et unique but du match marqué par le Français ​Thomas Lemar, entré en cours de deuxième mi-temps.


Mais ce n'est pas tant le but qui aura fait couler de l'encre de l'autre côté des Pyrénées mais le geste de l'arbitre ayant entraîné le carton jaune d'Álvaro Morata. L'homme en noir Alberola Rojas avertit l'attaquant espagnol quelques minutes avant la fin du match pour "contestation d'une décision arbitrale"


Le carton intervient après un tacle en retard de Morata sur Cucurella. Simeone, puis Koke demandent chacun leur tour au Madrilène de se calmer, ce dernier étant très nerveux. Mais curieusement, l'arbitre ne sort pas le carton jaune pour la faute de Morata mais pour son geste d'énervement après coup.


Des tensions avec l'arbitre tout au long de la rencontre

Alvaro Morata

Il faut revenir plus tôt dans le match pour comprendre l'irritation et l'énervement du joueur ressenti tout au long du match. Morata s'approche de l'arbitre pour se plaindre d'une décision et l'arbitre a un geste plutôt inhabituel envers le joueur de l'Atletico. De sa main droite, il donne une tape dans le cou de Morata, pour lui demander de se calmer.


Après des gestes et regards insistants à plusieurs reprises pendant la rencontre, cette fois-ci, Morata ne se contrôle plus. Alberola Rojas retient Morata par le bras pour lui demander de rester tranquille. Ne souhaitant pas se calmer, Morata fait savoir à l'arbitre qu'il n'apprécie pas ce "geste amical" en repoussant son bras. Alberola Rojas finira par le sanctionner.


Carton rouge ou abus d'Autorité ?

Javier Alberola Rojas,Alvaro Morata

Álvaro Morata a-t-il eu raison de faire comprendre à l'arbitre que son geste était déplacé et qu'il n'appréciait pas cela ? Aurait-il dû être expulsé ? Ou bien est-ce que l'arbitre a eu un excès d'autorité ?


Rappelons  que lorsqu'un joueur a un comportement déplacé (contestation, geste ou insulte)  envers un arbitre pendant un match, il est très souvent sanctionné d'un carton jaune, rouge voire de plusieurs matchs de suspension.


Le dernier en date étant Diego Costa contre le Barça. Après avoir été expulsé, il a été sanctionné de huit matchs de suspension pour avoir insulté l'arbitre de la rencontre. Reste à savoir si un arbitre à le droit d'avoir ce comportement envers un joueur.