Avant d’affronter l’Islande ce soir au Stade de France, Layvin Kurzawa a accordé une interview au Canal Football Club. Sans langue de bois, il revient sur ses problèmes de santé et sa réputation pas toujours au beau fixe.


Convoqué pour la première fois en novembre 2014 avec les Bleus, Layvin Kurzawa n’a jamais fait l’unanimité sous le maillot tricolore. Après plus d’un an et demi d’absence suite à des problèmes au dos, le Parisien a profité des forfaits de Lucas Hernandez, Ferland Mendy et Benjamin Mendy pour faire son retour en ​Equipe de France.

L’international français qui retrouve peu à peu du temps de jeu au ​PSG, est revenu dans un entretien accordé à Canal+ sur ses problèmes de santé qui l’ont éloignés des terrains pendant plusieurs mois.


« Je me sens bien en fait, je me sens bien dans mon corps et cela faisait deux ans et demi que j'avais tellement mal. J'avais mal partout, je finissais un entraînement, je ne savais pas si j'allais m'entraîner le lendemain. Et souvent je ne m'entraînais pas car j'avais mal en fait. Il y a des gestes de la vie de tous les jours que je ne pouvais pas faire normalement. On me disait que c'est une blessure de vieux, ce sont eux qui se font opérer d'une hernie discale (rires). Moi, je me fais opérer de ça à 26 ans, ça m'a fait peur oui ».


L’ancien monégasque s'est également exprimé sur l’image négative qu'il a pu véhiculer à une certaine période.


« C'est vrai que j'ai eu deux années compliquées mentalement et physiquement. Mentalement, tout revient et, physiquement, tout va revenir. C'est ce que les gens n'attendent plus et c'est ce que je vais leur donner. J'ai été jeune et on m'a beaucoup critiqué. Aujourd'hui, les gens qui parlent, j'en ai limite rien à foutre en fait. Les gens qui sont là à parler, les gens comme vous quoi (il rigole en montrant les journalistes), cela ne m'atteint plus. Je sais ce que j'ai à faire, je suis père de famille aujourd'hui, j'étais vu comme un petit con alors que je n'en ai jamais été un. J'ai fait des erreurs de jeunesse, des erreurs que beaucoup de joueurs ont pu faire sauf que moi, j'ai été plus médiatisé que certaines personnes parce que j'ai joué à Monaco puis au PSG, parce que je suis un joueur de qualité tout simplement ».


Layvin Kurzawa qui devrait de nouveau être titulaire face à l'Islande ce soir, doit désormais répondre sur le terrain et montrer qu'il a bel et bien sa place en Equipe de France.