Notre toute récente collaboration avec le géant Opta Sports va vous permettre de tout savoir sur chaque rencontre de notre championnat et ce avant chaque journée. Une expérience exclusive et unique qui plongera, un peu plus, chacun d'entre vous au cœur d'une passion commune, celle du football.


Si le sport, et le football plus précisément, n'offre aucune garantie, aucune certitude quant à un éventuel résultat, certaines données qui ne trompent pas sont à prendre en compte... les chiffres. La magie du football est une chose, les statistiques en sont une autre. Alors pourquoi ne pas fusionner les deux ? Ce vendredi débute la 29e journée de Ligue 1. Voici pour vous, tout ce qu'il faut savoir sur les matchs du weekend. 


(#OGCNTFC) Nice - Toulouse

Vendredi à 19h00 sur Bein sport 1, arbitré par Olivier Thual

Toulouse sort d'un succès à domicile contre Guingamp, mais n'est pas sauvé pour autant. De son côté l'OGC Nice peut encore espérer accrocher l'Europe, mais le GYM n'aura plus le droit à l'erreur. Côté historique des confrontations, Nice n’a remporté qu’un seul de ses 4 derniers matchs face à Toulouse en Ligue 1 mais a gagné 6 de ses 9 dernières réceptions du TFC (1 nul, 2 défaites).


Si Nice n’a remporté que 4 de ses 14 derniers matchs de Ligue 1 (5 nuls, 5 défaites), le GYM reste invaincu lors de ses 8 dernières réceptions, la tâche s'annonce compliquée pour un Téfécé bien triste cette saison. D'autant que les hommes de Casanova ont perdu leurs 3 derniers déplacements.


L'OGCN n'a marqué que 20 buts après 28 matchs de Ligue 1 cette saison, le 2e plus faible total de son histoire à ce stade de la compétition après 2010/11 (19). Toulouse, quant à lui, n’est resté muet qu’une seule fois lors de ses 14 derniers matchs, c’était le 27 janvier 2019 contre Angers (0-0). Les Toulousains ont marqué exactement un but lors de chacun de leurs 6 dernières rencontres dans l’élite. On devrait donc voir des buts...


(#LOSCASM) Lille - ​Monaco

Vendredi à 20h45 sur Canal+Sport, arbitré par Salem Hakim Ben El Hadj



(#SCOASC) Angers - Amiens

Samedi à 20h00 sur Bein Sport 4, arbitré par Benoît Millot

Ce match est d'une extrême importance pour les Amiénois. Si le SCO est quasiment sauvé (une victoire devrait leur suffire sur les 10 dernières journées), c'est loin d'être le cas d'Amiens qui devra cravacher. D'autant que l'historique avec Angers ne parle pas en leur faveur.


En effet, le SCO est invaincu face à Amiens en 3 rencontres disputées dans leur histoire en Ligue 1 (2 victoires, 1 nul), gardant sa cage inviolée lors de chacun de ces 3 matchs. De plus, si les Angevins n'ont perdu aucune de leurs 4 dernières réceptions, à l'inverse Amiens n’a gagné aucun de ses 5 derniers déplacements.


Que l'ASC se rassure, Angers n’a gagné aucun de ses 3 derniers matchs de Ligue 1, alors qu'Amiens a gagné 3 de ses 5 derniers. Par contre il faudra être vigilent, car le SCO a trouvé le chemin des filets lors de chacun de ses 10 derniers matchs à domicile (14 buts). Avantage Angers!


(#SMCASSE) ​Caen - Saint-Étienne

Samedi à 20h00 sur Bein Sport 5, arbitré par Florent Batta

Si Caen ne réagit pas, il file tout droit en Ligue 2. Une seule victoire lors de ses 20 derniers matches. Pour Sainté, c'est 5 défaites sur ses 8 derniers matchs de Ligue 1. Un peu faible pour un prétendant à l'Europe.


Côté historique des confrontations, Caen a remporté 62.5% de ses réceptions de ​Saint-Étienne en Ligue 1 (10/16). Aucune autre équipe ne réussit mieux au Stade Malherbe à domicile parmi celles accueillies au moins 10 fois dans l’élite. Les Caennais se sont inclinés lors de leurs 3 dernières rencontres face aux Verts, mais n'ont toutefois jamais enchaîné 4 défaites de rangs contre eux.


Du côté des stats insolites, Caen a encaissé 4 buts sur coup franc direct en Ligue 1 cette saison, plus que toute autre équipe. Par contre, les deux adversaires du jour sont ceux qui ont récolté plus de cartons rouges cette saison (6) derrière Monaco (7).


(#EAGDFCO) Guingamp - Dijon

Samedi à 20h00 sur Bein Sport 6, arbitré par Mikael Lesage

Il s'agit certainement du match de la dernière chance en vue du maintien pour les deux formations. Malgré sa défaite 1-0 à Toulouse le weekend dernier, Guingamp montre un bien meilleur visage que Dijon ces dernières journées. Pourtant le bilan entre l'EAG et le DFCO en Ligue 1 est parfaitement équilibré (2 succès chacun et 1 nul).


Si 21 buts ont été inscrits entre Guingamp et Dijon en 5 matchs disputés dans leur histoire, les Guingampais y sont pour beaucoup, remportant leurs 2 dernières réceptions de Dijon sur le score de 4-0 à chaque fois. On devrait donc assister à un match très ouvert. Paradoxalement, Guingamp est resté muet lors de 7 de ses 10 derniers matchs de Ligue 1.


Par contre, l'EAG affiche 19 points après 28 matchs de Ligue 1 cette saison. Les 25 équipes ayant comptabilisé 19 points ou moins à ce stade de la compétition ont toutes été reléguées en fin d’exercice. Aux Guingampais de faire mentir les statistiques.


(#NORCSA) Nîmes - Strasbourg

Samedi à 20h00 sur Bein Sport 7, arbitré par Amaury Delerue

Cette confrontation assurera le maintien d'une équipe ou de l'autre car en nombre de points elles sont toutes proches. À noter que la  victoire de Nîmes à Strasbourg le 24 novembre dernier (1-0) est la seule précédente confrontation entre les 2 équipes en Ligue 1 au 21e siècle.


Si les nîmois sont invaincus lors de leurs 3 derniers matchs à domicile en Ligue 1 (2 victoires, 1 nul), Strasbourg, à l'inverse, n’a gagné aucun de ses 3 derniers déplacements.


Après un début de saison tonitruant, les Strasbourgeois s'effondrent. En effet, ils n'ont remporté aucun de leurs 6 derniers matchs de Ligue 1 (3 nuls, 3 défaites), après s’être imposé lors de chacun de leurs 4 précédents.


Côté insolite, Nîmes a encaissé 2 buts ou plus lors de 3 de ses 4 derniers matchs alors que Strasbourg est resté muet lors de ses 2 derniers déplacements.


(#OLMHSC) ​Lyon - Montpellier

Dimanche à 14h30 sur Canal+, arbitré par Clément Turpin

Fraîchement éliminé par Barcelone en Ligue des Champions, les Lyonnais pourraient être émoussés physiquement. Pourtant Lyon n'a pas le droit à l'erreur tant le souffle chaud des Marseillais se fait de plus en plus sentir derrière eux pour la dernière marche du podium. De son côté Montpellier reste un sérieux candidat à l'Europe.


Côté historique entre les deux adversaires du jour, leurs 3 dernières confrontations ont à chaque fois débouché sur des matchs nuls. D'autant que l'OL n’a remporté que 2 de ses 5 dernières réceptions de Montpellier en Ligue 1, mais a inscrit 12 buts lors de ses 4 dernières réceptions du MHSC. Ils sont restés néanmoins muet lors de la dernière le 19 novembre 2017.


Si Montpellier n’a gagné qu’un seul de ses 7 derniers déplacements en Ligue 1, de l'autre côté, l'​Olympique Lyonnais n’a perdu que 2 de ses 21 derniers matchs à domicile. Mais le match de Ligue des Champions contre Barcelone et les blessés qui en découle (Lopes et Mendy) pourrait laisser des traces et permettre aux hommes de la Paillade de réaliser un joli coup.


Côté buteurs, Lyon a marqué 2 buts ou plus lors de 6 de ses 9 derniers matchs dans l'élite. D'autre part, Nabil Fekir a inscrit 7 buts face à Montpellier dans sa carrière en Ligue 1, faisant du MHSC sa proie préférée dans notre championnat.


(#SDRFCNA) Reims - Nantes

Dimanche à 15h00 sur Bein Sport 1, arbitré par Johan Hamel

Si les Canaris doivent encore assurer leur maintien, ce n'est pas le cas des Rémois qui jouent l'Europe. Et ça personne n'aurait parié dessus en début de championnat. Cette équipe de Reims joue au football et c'est plus que plaisant à voir, et tout aussi efficace.


Côté historique entre les deux formations, Reims n’a perdu qu’un seul de ses 7 matchs face à Nantes en Ligue 1 au 21e siècle et est invaincu lors de ses 3 réceptions des Canaris.


Pour cette saison, Reims est d'ailleurs invaincu depuis 12 journées (série en cours et la meilleure de Ligue 1) et n'a perdu qu’une seule de ses 12 dernières réceptions. Plus personne n'arrête le Stade de Reims, et tant mieux tellement c'est mérité.


Si Reims a trouvé le chemin des filets lors de chacun de ses 12 derniers matchs de Ligue 1 (20 buts au total), les Nantais ont, quant à eux, gardé leur cage inviolée lors de 3 de leurs 4 derniers matchs. Par contre Nantes n’a gagné qu’un seul de ses 8 derniers déplacements en Ligue 1. Clairement, l'avantage est Rémois pour cette rencontre.


(#FCGBSRFC) Bordeaux - Rennes

Dimanche à 17h00 sur Bein Sport 1, arbitré par Éric Wattellier

Si Bordeaux se bat pour assurer le maintien, Rennes joue encore l'Europe malgré sa récente élimination contre Arsenal, mais n'aura plus le droit à l'erreur. Les Girondins se doivent de gagner pour éviter la crise. D'ailleurs Bordeaux affiche 33 points après 28 matchs de Ligue 1, soit son pire total à ce stade depuis la saison 1995/96.


Côté historique, Ce sera le 100e affrontement entre Bordeaux et Rennes en Ligue 1, le bilan étant de 45 victoires girondines, 26 matchs nuls et 28 succès bretons. Toutefois, Bordeaux a perdu ses 3 derniers matchs face au Stade Rennais dans l’élite.


Si Bordeaux n’a remporté qu’un seul de ses 8 derniers matchs en Ligue 1 et seulement 3 de ses 9 dernières réceptions, les Rennais, quant à eux, ont perdu leurs 3 derniers déplacements, mais n’ont plus perdu 4 matchs à l’extérieur de rang dans l’élite sur une même saison depuis décembre 2013.


Côté insolite, Rennes a perdu 22 points après avoir mené au score en Ligue 1 cette saison, plus que toute autre équipe. Par contre en cette année 2019, leur arme fatale se nomme M'Baye Niang, impliqué dans 5 des 11 buts de son équipe, plus que tout autre joueur rennais.


(#PSGOM) Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille

Dimanche à 21h00 sur Canal+, arbitré par Antony Gautier


Se référer à l'article "PSG - OM : Les statistiques folles​ avant ce 80e Classique​ en Ligue 1"


Trêve internationale oblige, on se retrouve le vendredi 29 mars pour l'analyse des matchs de la 30e journée de Ligue 1.