​Mis à pied par le ​PSG, Adrien Rabiot voit sa relation avec son club formateur se dégrader sérieusement depuis plusieurs mois. Jusqu'au licenciement ? 


Écarté de l'équipe première depuis le mois de décembre pour avoir refusé de prolonger son contrat, ​Rabiot a carrément été mis à pied deux semaines par son club, officiellement pour être sorti en boîte de nuit après la rencontre face à Manchester United, et pour avoir "liké" la vidéo provocatrice de Patrice Evra manifestant sa joie au Parc des Princes. En conséquence, le joueur de 23 ans ne devrait pas être aperçu au Camp des Longes avant le 27 mars. 


Après cette date, le club prendra une décision concernant son joueur, qui pourrait aller jusqu'au licenciement, comme l'a évoqué Le Parisien, bien que démenti par le ​PSG. Alors qu'il venait justement d'expliquer que cette situation "n'était pas un choix de sa part", et qu'il était "à la disposition du PSG", il est désormais difficile de l'imaginer porter à nouveau les couleurs de la capitale. 


En fin de contrat en juin prochain, Rabiot est désormais libre de s'engager dans le club de son choix. Longtemps annoncé au ​FC Barcelone, les négociations ont ralenti ces dernières semaines mais l'international français se voit bien rejoindre les Blaugrana l'été prochain, toujours selon Le Parisien