​Dans un climat très pesant depuis sa piteuse élimination face à Manchester United en ​Ligue des Champions, le ​PSG a pris une nouvelle décision en interdisant ses joueurs de parler à la presse. 


Selon les informations de Canal +, les joueurs de la capitale ne devraient donc plus s'exprimer publiquement jusqu'à nouvel ordre, sauf pour les apparitions médiatiques obligatoires comme les conférence de presse par exemple. Une décision certainement motivée par les mots de Presnel Kimpembe, qui avait parlé de suffisance après la rencontre face aux Red Devils, sans l'accord du club. 


Par cette interdiction, les dirigeants parisiens espèrent s'éviter de nouvelles affaires qui s'ajouteraient au cas d'Adrien Rabiot, à l'avenir incertain d'Antero Henrique, et plus largement à la désillusion liée à cette nouvelle élimination européenne. 

Déjà sérieusement écornée ces derniers jours, l'image du PSG ne devrait pas s'améliorer avec cette décision, alors que la communication du club avait déjà été vivement critiquée ces derniers jours. Daniel Riolo, consultant pour RMC, avait par exemple montré son incompréhension sur Twitter.